Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 17:42

Après le zoo de Vincennes et le centre Georges Pompidou, nous sommes allés passer une journée au jardin d'acclimatation, accompagnés du parrain de la puce. C'était le week end où on fêtait l'anniversaire du magicien, donc on avait très envie de lui faire plaisir, et le moins qu'on puisse dire c'est que c'était réussi !

On a commencé par prendre le petit train qui relie le parc à la porte Maillot en environ 5 minutes. C'est l'exemple même du promène-couillon, mais le magicien était euphorique ! Il faut dire qu'il adore prendre le train sous toutes ses formes !

(l'aller est gratuit si on prend une entrée au parc, le retour coûte un ticket par personne, mais on peut aussi prendre le métro à l'arrêt Sablons, près de l'entrée du parc).

Le jardin d'acclimatation

Nous avons commencé la journée par un tour en barque tous ensemble. Le magicien, tout seul devant, était très fier de "conduire le bateau". Le circuit chemine dans les herbes hautes, le tour est ombragé, quelques statues d'animaux se cachent dans les buissons... Le circuit n'est pas très long mais bien agréable. Et c'esr une attraction qu'on peut faire en famille, même avec un bébé !

Le jardin d'acclimatationLe jardin d'acclimatation

On a poursuivi par le village des manèges, une sorte de fête foraine. Là, le magicien était carrément fou de joie. Il a commencé par choisir le manège le plus moche, avec une sorte d'avion Goldorak qui montait et qui descendait. Il a aussi fait un tour de chenille pour les petits et une partie de pêche aux canards.

Les attractions sont chères (un ticket par tour, 2 pour la pêche aux canards, sachant que le ticket coute 2,90 euros, avec des tarifs dégressifs si on en prend beaucoup). Mais on trouve vraiment des attractions pour tous les âges, de la petite enfance aux ados, avec des autos tamponneuses, des montagnes russes, tir au fusil... Il y a par exemple plusieurs chenilles, et on peut choisir la vitesse selon l'âge. Il y a de quoi s'occuper un bon moment ! On avait prévu d'y repasser l'après-midi, mais le magicien était trop fatigué pour ça.

Le jardin d'acclimatationLe jardin d'acclimatation

Le magicien ne s'est pas vraiment arrêté au potager, il a préféré aller voir les animaux. L'ours, d'abord, qui nous a fait un vrai spectacle et que le magicien a rebaptisé Kwipsie, comme son ours en peluche ! Puis la ferme normande où se balladent des poules en liberté et où on peut voir des moutons, des lapins, un boeuf, des chèvres, etc.

Le jardin d'acclimatationLe jardin d'acclimatationLe jardin d'acclimatation

Il était alors plus que temps de manger !

Direction le jardin-plage. Des transats sur lesquels s'intaller, des aires de jeux (où là encore des enfants d'âges différents peuvent s'amuser), de l'herbe... Parfait pour un pique-nique !

Et alors que jusque là le temps était plutôt maussade, le soleil s'est montré juste à temps pour que le magicien puisse profiter des jeux d'eau. Je pense que cet endroit est, en cas de fortes chaleurs, un des endroits les plus agréable de Paris pour les enfants, qui peuvent se raffraichir, mais aussi pour les parents qui les accompagnent. A condition qu'il n'y ait pas trop de monde, mais le jour où on y est allé, en plein milieu de l'été, on était très tranquilles.

Le jardin d'acclimatation

Après toutes les émotions, jeux et découvertes de la matinée, les jeux d'eau ont fini d'épuiser le magicien qui s'est effondré dans la poussette piquée à sa soeur et qui n'a même pas voulu retourner aux manèges. Nous nous sommes donc fait un petti plaisir à nous en faisant un détour pour découvrir l'extérieur de la fondation Vuitton. Et ça vaut vraiment le détour. 

Le jardin d'acclimatation
Le jardin d'acclimatationLe jardin d'acclimatation
Le jardin d'acclimatation

On a vraiment adoré ce parc. Le magicien s'est éclaté et en tant qu'adultes on a trouvé la balade très agréable. Le potentiel d'activités est énorme, en une journée pourtant bien remplie on n'a testé qu'une toute petite partie dhttps://my.over-blog.com/write/75059897es jeux et animations proposés. Comme c'était l'anniversaire du magicien, on lui a laissé (presque) toute liberté de choisir des animations payantes, mais j'ai apprécié qu'on puisse aussi y aller avec un budget très raisonnable puisque l'entrée coûte 3 euros et qu'avec les activités gratuites, il y a largement de quoi s'occuper la journée.

On y retournera, c'est sûr ! Et si on a envie de se faire plaisir, on offrira peut être au magicien un atelier pour aller, nous, boire un chocolat chez Angelina. Ou alors on mixera jardin d'acclimatation et expo à la fondation Vuitton.

Voilà pour nos activités parisiennes ! Si je trouve du temps, je parlerai la prochaine fois d'activités à la montagne. En attendant, vous pouvez trouver d'autres idées de sorties parisiennes avec les enfants sur le blog Tout à l'ego et sur Hystérik family (c'est d'ailleurs là que j'ai trouvé l'idée du jardin d'acclimatation !).

Repost 0
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 15:34

Après le zoo de Vincennes, voilà une deuxième idée de sortie sympa à faire avec des enfants à Paris. C'est même un de mes coins préférés, et ça a l'avantage d'être pratique à faire de chez nous. Nous y sommes même allés deux fois cet été, une fois en famille, et une fois avec Greenwitch et ses enfants et Mme Déjantée, M. Pourquoi et deux de leurs enfants. Deux super sorties, chacune dans leur genre. 

 

Déjà, le bâtiment du centre Georges Pompidou vaut le détour, avec tous ses tuyaux, ses couleurs... Et il y a souvent des spectacles de rue sur l'esplanade devant le musée. 

 

 

Le centre Pompidou et ses alentours avec des enfantsLe centre Pompidou et ses alentours avec des enfants

Dans le musée, il ne faut pas rater la galerie des enfants : un espace qui leur est consacré et dans lequel il y a des expositions, des ateliers... En ce moment et jusqu'au 21 septembre, il y a une exposition atelier autour de Jan Kopp qui s'institule "soulever le monde" : de grands volants à faire tourner pour faire monter ou descendre un joyeux bazar composé de drapeaux, de mobiles en matériaux de récupérations, etc. A découvrir en images ici. Le magicien a adoré ! Lors de notre première visite, il ne voulait pas quitter cet espace pour aller visiter le reste du musée. 

Le centre Pompidou et ses alentours avec des enfants

Les enfants plus grands sont aussi invités à donner des idées, des rêves pour que le monde aille mieux, soit plus facile à vivre. Parmi les habituels voeux de paix dans le monde et d'amour, certains enfants sont plus originaux. J'ai eu un faible pour un petit mot qui disait que ça serait mieux si on n'avait plus besoin d'aller aux toilettes !

Monter les escalators du grand tube et s'élever peu à peu au dessus des toits des immeubles environnants pour admirer tout Paris est aussi assez magique pour les enfants (et pour les parents). D'autant plus qu'avec le chantier des Halles pas loin,en plus de la Tour Eiffel on voit des grues ! Je ne sais pas pour vos enfants, mais ça suffit à rendre le magicien heureux ! 

Les collections permamentes valent le détour aussi. Le magicien avait ADORE lors d'une visite l'été dernier. A à peine deux ans, il était resté 1h30, enthousiaste, et me surprenant par l'analyse super pertinente de certains tableaux. Cet été, il était moins enthousiaste et s'est assez vite énervé. Il faut dire qu'après la galerie des enfants, il était fatigué. Si vous voulez des livres pour préparer ou accompagner votre visite, je vous conseille ce livre pour les enfants et ce livre pour adultes pour savoir comment parler du musée et des oeuvres qu'on y trouve. 

Seul bémol, les gardiens de salle ne sont pas très accueillants avec les enfants. Ils ont tendance à crier dès qu'un enfant s'approche d'une oeuvre et j'ai eu souvent l'impression qu'ils guettaient la faute. Ils ont aussi demandé à Greenwitch de faire descendre son fils qu'elle portait en manduca sur le dos, parce que c'était interdit (!). 

Le musée est gratuit pour les enfants, mais il faut obligatoirement prendre un billet complet musée et expositions pour les parents, à 14 euros hors réduction, même si on ne fait que la galerie des enfants. A noter que le musée est gratuit le 1er dimanche du mois. Ils organisent aussi des ateliers pour les enfants, en présence des parents pour les 3-5 ans. Je n'ai pas encore testé par contre...

 

Et à côté du musée, il faut absolument découvrir la fontaine Stravinsky, avec ses sculptures colorées de Niki de Saint-Phalle et les machines de Jean Tinguely.

Le centre Pompidou et ses alentours avec des enfants

C'est un de mes endroits fétiches à Paris, et j'y avais déjà emmené le magicien. Les sculptures et les jets d'eau fascinent les enfants, il y a des bancs tout autour pour s'asseoir, et entre la fontaine et l'église, il y a un large espace dans lequel ils peuvent courir en toute sécurité. Par contre avec Greenwitch nous avons pu constater que les enfants ont très envie de patouiller dans l'eau et que l'eau en question est vraiment sale, dommage !

 

Après ou au milieu de tout ça, une petite pause resto ou goûter est bien méritée ! 

Mon repère habituel, découvert quand j'étais étudiante, c'est la crêperie Beaubourg. La terrasse donne directement sur la fontaine et le magicien était ravi d'aller courir entre deux crêpes. Les crêpes sont bonnes, à un prix raisonnable (il y a un menu à moins de 10 euros) pour cet emplacement. Et en dessert, ils proposent une crêpe "noir de cacao" avec du chocolat dans la pâte et du (vrai) coulis de chocolat, le tout saupoudré de cacao en poudre. Autant vous dire qu'en tant que chocolat addict, je suis comblée !

Et avec Greenwitch, Mme Déjantée et M. Pourquoi (et nos 6 mouflets !), nous avons testé le Happy families, un poussette café installé là encore juste à côté de la fontaine. Une salle agréable, une table avec couverts et chaises adaptées (des chaises stokke, adaptées aux âges des enfants, du transat pour la puce à la chaise surevelée pour les plus grands). Des menus tout à fait corrects. Et un espace-jeu pour les enfants, des toilettes pour enfants, une table à langer... Cet espace est petit, donc je pense que ça doit être l'enfer quand il y a beaucoup de monde. Mais là nous étions quasiment seuls dans le resto et nos enfants avaient cet espace juste pour eux. Ils étaient ravis, et nous nous sommes retrouvés entre adultes à discuter tranquillement pendant qu'ils jouaient et que la puce dormait dans son transat ! (et c'était drolement chouette!)

Je pense que la journée a plu à tout le monde ! 

 

Demain, nous allons au jardin d'acclimatation pour la journée d'anniversaire du magicien. Ce sera l'occasion du dernier article de cette "série" sur les sorties parisiennes en famille. 

 

Repost 0
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 18:07

Nous passons tout le mois de juillet à Paris (je ne me plains pas, hein, on est partis en vacances en juin et on repart tout le mois d'août). Le magicien continue d'aller à la crèche 4 jours par semaine, mais le reste du temps, on essaye d'organiser des sorties sympas et qui sortent un peu de l'ordinaire en famille.

Ca faisait longtemps que Paul voulait emmener le magicien au zoo. Je trainais un peu des pieds, je ne suis pas très fan de ces endroits. J'ai du mal avec les animaux en cage, et encore plus avec le comportement des humains dans ces endroits. Mais j'avais accepté de prendre des places par mon CE il y a quelques mois pour faire plaisir à mes hommes. En effet, le magicien est allé au zoo du parc de la tête d'or à Lyon avec sa grand-mère et il était tellement enthousiaste qu'il en a parlé pendant plusieurs semaines.

Le zoo n'est pas très accessible en métro : 10 à 15 minutes de marche au moins. Mais par chance un bus qui y va passe pas trop loin de la maison. Prendre le bus a donc fait partie du plaisir pour le magicien.

Une fois sur place, les animaux sont regroupés par origine géographique dans 5 biozones : Patagonie, Afrique, Europe, Guyane, Madagascar. Le cheminement est assez agréable, et le parc a été pensé pour être accessible aux personnes handicapées (je ne sais pas si c'est réussi partout, mais en tout cas aucun souci avec la poussette). Par contre, il y a peu d'ombre, le chemin est quasiment toujours en plein soleil. Alors prévoyez casquettes et crème solaire. Pour les distraits, comme nous, on en trouve à la boutique du parc, mais à un prix élevé. Et évitez le parc les jours de trop grande chaleur.

Sortie en famille au zoo de Vincennes

Je ne connaissais pas l'ancien zoo, donc je ne peux pas comparer avant/après. J'ai trouvé les enclos, avec pas mal de bois, plutôt jolis. Ils sont aménagés avec de grandes vitres, mais aussi des espaces moins visibles. Ca a fait râler pas mal de visiteurs car on ne voit pas certains animaux, en particulier les félins. Mais je trouve ça normal qu'ils puissent au moins un peu se cacher. 

Les horaires auxquels certains animaux sont nourris sont affichés, afin qu'on puisse y assister, et les soigneurs présentent certains animaux, leurs spécificités, etc. Nous avons écouté le début de la présentation des babouins, ce n'était pas du tout adapté pour le magicien, c'est plutôt pour les adultes ou des enfants assez grands. 

 

Le magicien a adoré la balade. Et on a passé un très bon moment nous aussi. Parmi nos chouchous, il y a eu : 

- les manchots, visibles sous l'eau grace à une grande vitre, et qui nous ont offert un véritable spectacle, jouant, nageant, plongeant... 

- les deux rhinocéros blancs, très impressionnants pour un petit

- les babouins, nombreux, et avec de nombreux petits, accrochés au ventre ou au dos de leur mère

- les girafes, en particulier les deux girafons, qui sont tout de suite devenus "le grand frère et la petite soeur girafe" !

- la grande serre, avec des oiseaux en liberté, une végétation des boas qui ont impressionné le magicien... même si on n'y est pas restés longtemps, parce que Paul nous attendait dehors avec la puce que je n'avais pas très envie de mettre dans autant d'humidité

Sortie en famille au zoo de Vincennes

Et à la fin de la visite, un singe (dont j'ai oublié l'espèce) que le magicien regardait à travers la vitre est venu s'asseoir juste de l'autre côté de la vitre, à quelques centimètres à peine de lui !

La carte des animaux présents au parc est visible ici. En 2h30, on avait fait à peu près tout le tour avec une pause pique-nique, mais nous avons pressé le pas à la fin, parce que le magicien était fatigué. A même pas trois ans, difficile de marcher tout ce temps-là, et puis c'était l'heure de la sieste.

J'avais peur du monde, j'ai été agréablement surprise. On y est allé le matin, en semaine, mais en plein mois de juillet. Il n'y avait pas beaucoup de monde, on était presque seuls face à certains enclos. Heureusement, parce qu'entre les sans-gène qui mettent leur appareil photo entre toi et l'enclos, pour avoir un meilleur point de vue et les gamins qui se font hurler dessus ou se prennent des claques, il y a de quoi desespérer un peu de la nature humaine !

Maintenant, parlons des choses qui fâchent : le prix d'entrée. 22 euros par adulte, 14 euros pour les enfants à partir de 3 ans. Sans compter ce qu'on risque de dépenser sur place (ah, la sortie avec passage obligatoire par la boutique...). Heureusement, j'avais eu des places à 10 euros par mon CE et on y est allés un peu avant les 3 ans du magicien (et on en a quand même eu pour 25 euros à la boutique pour une casquette et de la crème solaire...). Parce que c'est vraiment hors de prix, on n'y serait pas allés s'il avait fallu payer plein pot. En plus, c'est un peu juste, je pense, pour y passer la journée : en 2h30, on avait grosso modo fait tout le parcours ! Si on avait eu 60 euros à mettre dans une activité avec le magicien, on aurait fait autre chose. 

 

Voilà, c'était un peu un article de parisienne, mais je me dis que ça peut aussi vous intéresser pour des vacances à Paris !

Repost 0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 09:00

J'ai appris lors de l'assemblée générale qu'il fallait essayer d'éviter de publier un même texte sur son blog perso et sur le blog des vendredis intellos parce que ça posait des problèmes de référencement dans les moteurs de recherche. J'ai donc decidé aujourd'hui de publier deux articles complémentaires. Ici, une visite subjective de l'exposition "l'etoffe des héros", et sur le blog des vendredis intellos, un article présentant la vision du héros de différents auteurs pour la jeunesse.

 

L'exposition du salon de Montreuil présente donc d'abord des "portraits de héros". Quelques héros historiques de la littérature jeunesse : Sophie (les malheurs de Sophie, Comtesse de Ségur) d'après la BD de Mathieu Sapin, Max (Max et les maximonstres, Maurice Sendak), Fifi Brindacier ou Zazie dans le métro, sous les traits de Clément Oubrerie. 

Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expoLes héros au salon de Montreuil : visite de l'expo
Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expoLes héros au salon de Montreuil : visite de l'expo

 

On trouve aussi Loulou de Solotareff, album publié en 1989 mais le film d'animation, auquel a participé l'auteur, est beaucoup plus récent :

Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo

 

 

On passe ensuite à une série de héros contemporains : Boris de Mathis, Artiol de Marc Boutavant et Emmanuel Guibert, Nini Patalo de Lisa Mandel et SamSam de Serge Bloch. Des héros très ancrés dans la vie quotidienne des enfants. Des héros qui ont tous droit à leur série télévisée, dont des extraits sont visibles dans l'expo.

Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo
Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo

Persepolis de Marjane Satrapi, Coraline de Neil Gaiman et deux héros de mangas dont j'ai malheureusement oublié le nom apportent une teinte plus sombre à cette exposition.

J'avoue avoir été un peu déçue par cette partie de l'exposition : les héros contemporains ne sont pas forcément mes préférés loin de là, et par rapport à l'année dernière, j'ai trouvé qu'il y avait surtout des reproductions d'albums que je connaissais, et peu d'originaux.

 

La seconde partie laisse le champ livre à des créateurs. Claudine Desmarteau (l'auteure du Petit Gus) dessine ses propres héros et ceux de Gus. Olivier Tallec raconte avec humour la vie de petits héros...

Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo

Mais la partie la plus sympa est celle où différents auteurs jouent avec les héros de la littérature jeunesse : le mariage de Max et Fifi Brindacier ou une photo de famille...

Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo
Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo

Mais le plus doué pour jouer avec les héros de la littérature jeunesse, c'est bien Gilles Bachelet. A nouveau, allez voir régulièrement sur sa page facebook. Mais voilà un petit apperçu avec "les coulisses de la littérature jeunesse" :

Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo
Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo
Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo
Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo
Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo
Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo
Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo
Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo
Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo
Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo
Les héros au salon de Montreuil : visite de l'expo

(pour ceux qui sont moins familiers de la littérature jeunesse, on retrouve : 1/ les habits verts de Babar et du petit prince, 2/ Pomelo de Benjamin Chaud dont je parlais hier, 3/ en costume de babar, le loup de Philippe Corentin, et sur le banc dans le fond l'autruche de Bachelet, le blop d'Hervé Tullet et un pingouin de Joelle Jolivet, 5/ les trois brigand d'Ungerer et Pierre Lapin de Beatrix Potter, 6/ le Gruffalo d'Axel Schefller (mais j'avoue ne pas connaître le lapin), 7/ Geronimo Stilton, 8/ Bécassine et Arc-en-ciel, 9/ Pomelo et Elmer, 10/ Blaise le poussin masqué de Claude Ponti, 11/ le chien bleu de Nadja et 12/ les auteurs sont indiqués sous les lapins, celui qui est derrière le panier de carotte est un des fils de Madame le lapin blanc de Bachelet himself).

 

Voilà un bref aperçu de ce qu'on pouvait voir à Montreuil. Et pour vous, quels sont les héros incontournables de la littérature jeunesse aujourd'hui ? Qui sont vos chouchous ?

Repost 0
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 12:00

Petit bilan de ma virée au salon du livre de Montreuil, avant de vous parler demain du thème du salon, les héros dans la littérature jeunesse.

Cette année, je ne suis pas revenue les mains vides :

Salon de Montreuil 2013

(Pas de loup est en double parce qu'il y en a un pour le magicien et un autre pour son cousin, cadeau de Noël !). 

Sans compter le dernier numéro de Citrouille ou les (nombreux) catalogues d'éditeurs !

 

Et j'ai demandé plein de superbes dédicaces : 

Salon de Montreuil 2013

L'année dernière, j'avais fait dédicacer tous les livres pour le magicien, y compris ceux qui n'étaient pas de son âge (d'ailleurs, quelques mois plus tard, j'ai eu l'occasion de rediscuter avec Philippe-Henri Turin, l'illustrateur de Charles à l'école des dragons, qui m'a demandé si mon fils avait aimé le livre, et qui a été un peu surpris d'apprendre qu'il n'avait même pas un an !). Cette année, j'ai fait dédicacer pour le magicien les livres que je lui lisais en ce moment, et j'ai assumé de ME faire dédicacer des livres, en particulier Costumes de Joelle Jolivet (que je prêterai peut être un peu au magicien, quand même !). Et j'en ai aussi fait dédicacer un pour mon collègue préféré trop triste de rater Anaïs Vaugelade :

Salon de Montreuil 2013

Et voilà à gauche Joelle Jolivet, à droite Jeanne Asbhé (particulièrement sympa, et j'ai appris plein de chose sur le livre que j'ai fait dédicacé, "pas de loup", dont je vous parle bientôt) :

Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013

 

J'ai assité à un super défi déssiné entre Gilles Bachelet et Benjamin Chaud (je mets des liens vers leur page facebook parce qu'ils y publient régulièrement des dessins inédits et complètement géniaux). Le concept ? Une grande feuille blanche, un thème choisi (la traversée des Alpes par Hannibal), chaque dessinateur a au départ une moitié de la feuille pour dessiner son héros : l'éléphant le chat de Gilles Bachelet et Pomelo de Benjamin Chaud. Et puis toutes les 5 minutes, des contraintes supplémentaires (ajouter une étoile, un fruit ou un légume, un monstre...). Et enfin, passer du côté de l'autre et compléter son dessin. Gilles Bachelet a ainsi pu... tuer Pomelo en le faisant tomber d'une falaise !

Un moment génial, voir l'imagination de ces deux auteurs, leur complicité, découvrir le décor qui nait peu à peu... Le rendu est certes drôle, mais n'a rien à voir avec le fait de le voir naître en direct !

Salon de Montreuil 2013
Salon de Montreuil 2013

Les références sont bien sûr omniprésentes : Babar, Elmer, mais aussi Coco de Dorothée de Monfreid, le petit prince, un des monstres de Max et mes maximonstres...

 

Tout s'est quand même bien fini ! 

Salon de Montreuil 2013

 

J'ai croisé (trop vite malheureusement) Gabriel de la Mare aux Mots. J'ai croisé pas mal de bibliothécaires parisiennes. 

 

J'ai visité l'expo sur les héros, et je vous en reparle demain sur le blog et sur celui des vendredis intellos. 

 

J'ai trouvé drôlement bien les versions numériques des livres de la collection Mes premières découvertes chez Gallimard

 

J'ai assisté à (un bout de) conférence sur la maière de parler d'art aux jeunes et sur le croisement entre l'art et les autres domaines, par des éditeurs de chez Palette, Dada ou Helium. 

 

Et j'ai repéré plein de livres géniaux (cliquez sur la couverture pour voir l'image en entier). D'ailleurs souvent ce n'était pas des découvertes de hasard, mais des blogs qui m'ont donné envie d'aller voir ces livres de plus près. Merci à eux, donc. 

Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013
Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013
Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013
Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013
Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013

De haut en bas et de gauche à droite : 

  • Livre d'activités de Pascale Estrellon, aux éditions Les grandes personnes. Les autres livres de Pascale Estrellon font envie aussi.
  • Le jardin des secrets de Marie-Hélène Lafont et Lucie Vandevelde, aux éditions Les minots, découvert sur le blog de Maman Baobab.
  •  Perdu ! de Brière-Haquet et Philipponneau aux éditions MeMo, découvert sur le blog de Chlop.
  • L'art des bébés aux éditions Palette découvert sur le blog de Mia
  • Aujourd'hui on va... de Mies Van Hout chez Mineditions : parce que j'adore Aujourd'hui je suis, que je bave depuis quelques temps à la librairie devant Hier je t'ai  et que je ne connaissais pas celui-ci.
  • Est-ce que tu m'aimeras encore de Catherine Leblanc et Eve Tarlet chez Minedition. Parce que l'éditeur est juste génial et qu'il est vraiment très très doué pour donner envie de découvrir tous ses albums.
  • C'est ma couleur et c'est mes vacances d'Anne Sol aux éditions de la Bagnole. Parce qu'une lectrice de l'association Lire à Paris m'a fait découvrir c'est ma journée et que les autres de cette série sont tout aussi réussis : des imagiers sur la vie quotidienne des enfants... avec des photos magnifiques, ce qui est plutôt rare ! La mare aux mots en a justement parlé lundi. Du même auteur, j'ai acheté "c'est à moi" au magicien.
  • Bonhomme bonhomme de Galota, chez Thierry Magnier, un imagier qui trouve des visages dans ce qui nous entourre. Parce qu'un peu comme En ville de A à Z, ce livre nous permet de regarder notre environnement d'un oeil neuf. 
  • L'homme qui dessinait des arbres de Frédérick Mansot, parce que les illustrations sont vraiment magnifiques.
  • Anna et le gorille d'Anthony Browne, parce qu'on ne l'a pas à la bibliothèque et qu'il faut réparer ça !
  • L'art de l'ailleurs Art et politique aux éditions Palette, parce qu'ils ont vraiment l'air passionnant pour les ados mais aussi pour les adultes.
  • L'écureuil et le printemps de Sebasien Meschensmoser chez Minedition, parce que je ne connaissais pas ce titre mais qu'il est aussi réussi que le reste de la série (j'ai d'ailleurs craqué sur le premier de la série, l'écureuil et la lune).

 

Et ce n'est qu'un minuscule aperçu de tout ce que j'ai vu, lu... J'ai aussi confié à mon collègue un livre à faire dédicacer par Emmanuelle Houdart, parce que je devais partir vite, vite pour aller récupérer le magicien chez la baby sitter ! Si vous voulez en voir plus, des photos du salon ici ou

Repost 0
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 12:00

Hier matin, c'était la fête pour le magicien.

Déjà, dans la rue, on a croisé une dame avec deux gros chiens, on a discuté avec elle, et le magicien a pu en toucher un.

Ensuite, on a pris le métro. Et ça, c'est encore mieux que de prendre le bus ou le train. Le métro fait du bruit quand il arrive, on croise d'autres métros très souvent, il y a plein de monde qui monte et qui descend...

Comme il faisait beau, on est allés se ballader au soleil près d'un de mes endroits préférés à Paris : la fontaine Nikki de Saint-Phalle.

Une chouette matinée pour le magicien
Une chouette matinée pour le magicien

Et puis après, on est allés... au théâtre !

 

En effet, le théâtre de l'Essaion propose des pièces pour les tout-petits, à partir de un an, le mercredi et le dimanche matin et tous les jours pendant les vacances scolaires. Nous, on est allés voir Soupes de couleurs

De quoi ça parle ? 

"Dans son potager géant, Batavia transforme ses légumes.

Jusqu’au jour où le Génie des légumes perd ses couleurs et réclame à grand cri une soupe pour les retrouver… Mais pour ça Batavia aura besoin de ton aide…"

 

Ils sont trois sur scène, un musicien qui joue et fait les bruitages et deux comédiens. Ils utilisent aussi des marionettes. Et alternent entre passages parlés, passages chantés et interractions avec le public. 

Pour redonner ses couleurs au génie, on va ramasser des légumes et faire une soupe verte (avec chou, brocolis, haricots, petits pois...), une soupe rouge (tomate, piments...) et une soupe orange (carotte,  courge...). 

Une chouette matinée pour le magicien

Le magicien a adoré. Il est resté immobile sur son siège pendant les 40 minutes de la représentation, bouche ouverte et silencieux, très attentif. Vous connaissez beaucoup de situations où un petit de 15 mois reste immobile silencieux et attentif pendant 40 minutes ? Le magicien, je peux vous assurer que ça ne lui arrive pas souvent.

Le seul moment où il a ouvert la bouche, c'est juste au moment où la comédienne demandait qu'on lui cite des légumes qu'on pourrait donner à manger au génie des légumes. Là, il a lancé un sonore "badadeuh" que la comédienne a gentiment traduit par "salade".

Et a la fin de la pièce, il a applaudi consciencieusement.

 

Ce que j'en ai pensé moi ?

Au départ, que 20 euros (10 euros pour moi, 10 euros pour le magicien), ça fait cher pour 40 minutes de spectacle, mais en fait, ils sont trois sur scène + une personne en régie et on est face à une vraie pièce de théâtre, avec des jeux de lumière, des décors... Oui c'est cher mais c'est pas du vol.

Sur le fond de la pièce : les acteurs sont biens, les chansons sont sympas, la mise en scène aussi. J'ai vraiment trouvé le spectacle très sympa. Une seule vraie réserve : le message écolo (les légumes transgéniques c'est mal, il faut utiliser des légumes sains) était trop appuyé à mon goût.

Mais même si le magicien a beaucoup apprécié, qu'il en a tiré plein de choses, je pense que cette pièce est plutôt destinée aux enfants de 2 ans 1/2-3 ans. Il y a une vraie trame narrative, quelques passages parlés un peu longs et le magicien était trop jeune pour répondre à la plupart des sollicitations (donner des noms de légumes, réciter la formule magique pour faire apparaître le génie...). (et la petite fille a côté du magicien a eu peur du génie, mais c'était la seule de la salle).

En discutant à la sortie, une dame avec un bébé qui paraissait un peu plus jeune que le magicien m'a dit que l'autre spectacle à destination des tout-petits, le jardin de Lilou, était plus adapté aux plus jeunes. On ira sans doute la semaine prochaine !

 

Et pour finir cette matinée, on a repris le métro pour rentrer manger des légumes verts ! Autant vous dire que le magicien a eu besoin d'une bonne sieste après tout ça !

Repost 0
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 18:04

Ca y est, les vacances sont bien finies, et je parlais dans mes petits bonheurs de ma rentrée, ça a aussi été la rentrée du magicien !

 

Une rentrée sans en être vraiment une, puisque nous avons décidé de rester sur le même rythme que l'année dernière : trois jours avec maman pendant que papa travaille, puis trois jours avec papa pendant que maman travaille, et un jour tous les trois ! 

On aime vraiment cette organisation et on a décidé de la garder pendant encore toute cette année scolaire. 

Mais le magicien a grandi. Les journées en tête à tête avec un seul de ses parents lui paraissent longues (et à nous aussi !). On a eu un moment un peu difficile en juin : je n'avais aucune patience et le magicien me paraissait toujours énervé et faisait connerie sur connerie. J'ai alors réalisé qu'il avait besoin d'autre chose que d'être à la maison avec moi. Qu'il avait besoin de rencontrer d'autres gens, d'autres enfants. Qu'il avait besoin qu'on lui propose plus d'activités, et des activités plus diverses. Et que quand la journée était bien remplie, tout se passait beaucoup mieux. 

On l'emmenait déjà, parfois, dans des lieux d'accueils pour qu'il rencontre du monde, mais on a décidé de le faire de façon beaucoup plus systématique. 

 

Du coup, on a décidé de lui faire un emploi du temps, avec des activités. Cela donne : 

  • lundi matin, 9h30-11h30 : maison de l'enfance, un accueil organisé par une éducatrice de jeunes enfants où les enfants jouent librement dans un espace aménagé, avec tapis, piscine à balles, jouets... de la naissance à 4 ans.
  • mardi matin, 9h30-11h30 : accueil à la PMI du quartier* pour un accueil jeux pour les enfants qui se déplacent bien et jusqu'à l'entrée en maternelle, avec chaque fois une activité nouvelle : arts plastiques, éveil musical... Au début de chaque mois, on a le programme des semaines suivantes. A côté de l'activité principale, il y a un espace jeux, aujourd'hui par exemple c'était petites voitures. Ce qui est bien parce que le magicien est encore un peu petit pour certaines activités proposées.
  • jeudi matin, 9h30-11h30 : accueil au centre social voisin** pour un accueil 0-3 ans centré sur les jeux. L'idée est de présenter des activités que l'ont peu facilement réaliser ensuite chez soi, avec du matériel de récup par exemple. Une fois par mois, il pourra venir à l'accueil parents/enfants à la bibliothèque, de 10h à 11h.
  • vendredi matin, 10h-12h : éveil musical au centre social voisin. 

 

*Il a changé de groupe, est passé du groupe des bébés du vendredi au groupe des grands du mardi, et du coup ça tombe dans mes jours ! C'est super parce qu'il voit d'autres bébés qui ont comme lui commencé les accueils à quelques semaines et qu'il connait donc quasiment depuis sa naissance ! Et moi j'ai pu les revoir des bébés et des mamans dont j'avais beaucoup entendu parler mais que je n'avais pas vu depuis ma reprise du travail en janvier. 

** j'ai volontairement pas mis les adresses précises, mais je peux éventuellement les communiquer par email pour les mamans du 19e ou du 20e arrondissement de Paris qui seraient intéressées. 

 

Le mercredi et le samedi matin, c'est sieste ! Et le samedi midi, le magicien et son papa viennent manger avec moi à côté de mon travail.

 

 

L'après-midi, on lui proposera soit une deuxième sortie, au parc s'il fait beau, à la maison des sources s'il fait mauvais, ou pour aller faire les courses s'il y a besoin, soit une activité à faire à la maison. C'est-à-dire sortir un jeu en particulier et y jouer avec lui de manière un peu plus "construite" qu'aux autres moments. On fera des séances cubes, jeux d'encastrements, livres bien sur, "gym", dessin, jeux de ballon, comptines et musique... D'ici quelques mois, je pense que je varierai un peu les activités mais pour le moment il est encore petit. 

 

En voyant toutes ces activités, je me dis que c'est un des gros avantages d'être parisiens (et plus particulièrement de vivre dans notre "coin" de Paris). En effet, je trouve sans difficultés des accueils tous les matins et tous les après-midi à moins de 30 minutes à pied de chez moi, organisés par du personnel qualifié, et ils sont presque tous gratuits. Les seuls payants, c'est pour un prix dérisoire au centre social voisin : 20 euros l'adhésion pour l'année puis 10 euros par trimestre, alors qu'une seule séance d'éveil musical dans un café poussette privé coute 15 euros !

 

On a donc repris la semaine dernière (même si pour le moment tous les accueils n'ont pas recommencé). Il était ravi de retrouver les lieux qu'il connaissait déjà (la maison de l'enfance, la maison des sources), de voir d'autres enfants. Même si on a parfois du partir avant la fin, parce que mine de rien, ça fatigue !

 

Autre projet pour cette année : confier le magicien de temps en temps, si possible une demie journée par semaine. En effet, notre organisation a plein d'avantages, mais elle laisse peu de temps pour faire autre chose que s'occuper du magicien ou travailler. Et on aurait aussi besoin d'un peu de temps pour nous. L'idée serait de le faire garder une fois sur mes jours, et la semaine suivante sur les jours de Paul. Nous sommes en ce moment en pleine recherche d'une solution. Halte garderie ? Baby sitter ? 

En tout cas, on va en profiter cette année, parce qu'on changera surement d'organisation l'année prochaine !

Repost 0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 10:00

Derrière ce nom très moche (encore pire quand il est abrégé en BHLM) se cache une chouette initiative : les bibliothécaires vont s'installer avec leurs livres sur des tapis colorés dans des parcs et invitent les enfants à venir écouter des histoires ou lire eux-mêmes.

 

J'en avais parlé assez longuement ici.

 

Et là, ça y est, nous sommes en juillet, es BHLM recommencent (certaines ont même pris de l'avance).

Et cette année, je pourrai y participer à la fois en tant que bibliothécaire et sur mon temps libre avec le magicien puisqu'il y en a deux organisées dans des parcs proches de chez moi les jours où je ne travaille pas !

Alors on croise les doigts pour qu'il fasse beau !

 

Et pour les parisiens et les parisiennes, voilà la carte :

Bibliothèques Hors Les Murs

 

Des actions hors les murs sont organisées dans de nombreuses autres villes. A Lyon, par exemple, c'est

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Lila
  • : Bibliothécaire, maman du magicien (né en 2012) et de la puce (née en 2015), je parle de mes coups de coeur en littérature jeunesse, de ma vie, de mes ballades... J'ai un autre blog, http://filledalbum.wordpress.com où je réunis des ressources pour une littérature jeunesse antisexiste.
  • Contact

Recherche