Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 15:45

Me voilà de retour, après un mois de vacances bien agréable...

Cet été nous avons rendu visite à une bonne partie de nos familles respectives. Nous avons fait un tour dans les Ardennes, dans la Drôme, en Ardèche, dans les Hautes-Alpes, au Cap-Ferret comme l'année dernière... Des vacances bien remplies !

 

Et, en vrac :

- j'ai lu 10 romans

- mon amoureux a eu 30 ans, et nous l'avons fêté dignement

- nous nous sommes offert deux jours de vacances en amoureux, pour la première fois depuis la naissance du magicien

- nous avons vu ma mère et mon beau-père, mon père et ma belle-mère, mes trois frères, ma grand-mère maternelle, mes grands-parents paternels, deux de mes oncles, une de mes cousines, les parents de mon beau-père, mes beaux-parents, mes belles-soeurs et leurs chéris, le cousin du magicien, l'oncle, la tante et une partie des cousins de Paul avec leurs enfants, sa grand-mère...

- j'ai pu me baigner dans les vagues dans l'Océan et admirer la mer

Un été, en vrac

- j'ai "donné un coup de main", mais pendant un mois, je n'ai géré aucun repas, et c'était VRAIMENT reposant.

- j'ai été chouchoutée et défendue par ma maman et ça m'a fait un bien fou

- mon chéri a bronzé, moi non

- nous avons vu un perroquet faire du vélo. Et du patin à roulettes aussi.

- nous avons découvert la montagne l'été

- nous sommes allés manger une glace et prendre des photos là où nous nous sommes mariés, comme tous les ans (mais cette année, vous ne verrez pas les photos, car elles sont toutes squattées par le magicien !)

- en voiture, nous avons écouté environ 10 000 fois Bulle et Bob et un million de fois les papillons de Thomas Fersen, le magicien ayant décrété que c'était sa chanson préférée. 

- j'ai parlé féminisme, beaucoup, et ça s'est plus ou moins bien fini

- j'ai complètement décroché du boulot, et c'était cool

 

 

Et le magicien ?

- il a dormi dans 8 chambres différentes, 10 en comptant les siestes. Et il a fait des grasses mat jusqu'à 9h45.

- il a vu des poules, des coqs, des canards, des oies, et toutes sortes d'oiseaux, un âne, un cheval, un chien, des chats, des lapins...

- il a eu peur des vagues mais a aimé regarder la mer

- il y avait toujours quelqu'un pour s'occuper de lui, jouer avec lui, lui faire des câlins

- il a passé plein de temps dehors, a ramassé des fruits et des légumes, joué au bac à sable, mangé de la terre et attrapé la toxoplasmose

 

Un été, en vrac

- il s'est transformé en vrai moulin à paroles, fait des phrases, utilise des prépositions et des adverbes (à côté, dessus, dessous, beaucoup, un peu...) et commente absolument tout ce qu'il fait

- il a bien profité de ses grands parents

- il a découvert Ernest et Célestine

 

Et je suis revenue avec plein plein plein d'idées d'articles. Il ne me reste plus qu'à trouver du temps... 

Repost 0
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 15:25

Hier, j'ai quitté Paris pour un mois.

Je commence par une petite semaine chez ma grand-mère, avec ma maman. L'occasion de profiter de la campagne, de leur confier un peu le magicien pour me reposer.

Et puis Paul va nous rejoindre, et on a prévu une sorte de Tour de France : après les Ardennes, la Drôme, l'Ardèche, Lyon, le Cap Ferret...

Je repasserai sans doute par ici, ou sur fille d'album ou sur twitter, ou sur Facebook, mais je ne sais pas quand, je ne veux pas me mettre de pression par rapport aux dates de publication. Au contraire, ça ne me fera pas de mal de prendre un peu de recul...

Alors je vous souhaite de bonnes vacances, un beau mois d'août, plein de soleil, de repos, et bien sûr de lecture, moi je ne devrais pas en manquer...

Vacances !
Repost 0
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 15:32

Hier, le magicien a eu 2 ans.

Il a décidé qu'il mettrait son haut de pyjama à boutons. Oui, même pour sortir dans la rue.

Il l'a répété toute la journée : "2 ans", en montrant 2 doigts.

Il a fait un gâteau au chocolat avec son papa.

2 ans

On était tous les trois. On a allumé les bougies, encore et encore. On a chanté au moins 10 fois la "chanson gateau" et il a ouvert un énorme cadeau envoyé par ses grands-parents. 

 

Alors forcément, aujourd'hui, j'ai envie de vous parler un peu du magicien. Comme je l'avais fait il y a presque un an

Le premier mot qui revient toujours, pour décrire le magicien, c'est "souriant". Il est toujours de bonne humeur. Heureux d'être dehors, de découvrir des lieux, des gens, d'aller jouer... Il aime quand il y a du monde, quand on sort, quand on invite des gens. Il sourit aux inconnus dans la rue, leur raconte sa vie. Bien sûr, il  ya des crises, mais elles durent peu et sont toujours liées à son état de fatigue. 

Le magicien est une pile électrique, toujours en mouvement. Il ne marche pas, il court. Nous appelle, nous prend par la main pour nous emmener où il veut. Il escalade le lit, redescend, va monter sur le canapé, va prendre un jouet, court dans sa chambre... Il ne s'arrête que quand il s'écroule de fatigue, et là on a droit à un gros calin (ou à un drame...) !

il sait ce qu'il veut et hors de question d'essayer de lui faire faire autre chose que ce qu'il a prévu. Je me souviens d'une comptine chantée chez mes beaux-parents, alors qu'il y avait tout le monde. Il a insisté jusqu'à ce que TOUS les adultes présents dans la pièce fassent les gestes. 

Il change par à-coup. Il s'est mis à marcher et à courir du jour au lendemain. Il s'est mis à parler d'un coup. Difficile de se dire, aujourd'hui, qu'il commençait tout juste à parler il y a 3 mois. C'est un grand bavard qui commente tout ce qu'il fait, répète tout, pose des questions, raconte ce qui s'est passé... Ca nous permet de nous rendre compte de la mémoire qu'il a, quand il raconte plus d'un mois après ce qui s'est passé à la ferme (il pense à ma mère dès qu'il voit une image de dindon, elle ne se sent pas vraiment flattée !) ou quand il réclame, chez ses grands parents, d'aller voir l'âne et le cheval du voisin, alors qu'on n'y va pas si souvent... On réalise aussi à quel point il s'attache à son entourrage plus large, quand il réclame "Cachou", mon Mini-frère ou l'animatrice d'un lieu d'accueil où on l'emmène. Ou quand il nous amène le téléphone tout en nommant ses grands parents. 

Il associe les mots et fait même des phrases sujet-verbe-complément. Il a des périodes où il va être obsédé par un sujet. Il est ainsi passé par une période "couleurs" où il a appris les couleurs (les nommer, les reconnaître) en moins de 3 semaines. En ce moment, il est dans une période "chiffres". On essaye de suivre, de lui proposer des jouets, des livres adaptés. (d'ailleurs, j'avoue que pour les chiffres, je suis un peu perdue : je pense que dans quelques jours, il saura compter jusqu'à 10, mais je ne suis pas sûre que ce soit quelque chose de vraiment intéressant à lui apprendre...). 

Il aime toujours autant les livres. La librairie en bas de chez nous est en quelque sorte une extension de notre appartement où il se sent visiblement très à l'aise. 

Il aime aussi beaucoup la musique. Il ne chante pas, mais réclame souvent "musique musique CD". lI sait précisément à quelle page correspond quelle chanson. Il maîtrise les gestes de nombreuses comptines et on commence les jeux de doigt. 

Il aime les coccinelles. A la maison, on a des livres sur les coccinelles, on chante des chansons sur les coccinelles et j'espère qu'on en trouvera dans le jardin de ma grand-mère ! Ca m'émeut parce que c'était un animal qui me fascinait aussi quand j'étais petite, et que chaque année, ma grand-mère m'envoyait une lettre quand elle trouvait la première coccinelle de l'année dans son jardin. 

Il aime les chats et les pigeons. Il adore les livres sur les oiseaux. 

Il est fasciné par tout ce qui roule. Voitures, motos, train, mais surtout bus (c'est toujours la fête quand on le prend), ambulance ou voiture de pompiers et métro. Il est ravi de regarder passer le camion poubelle, et adore quand il y a des travaux dans la rue. 

Il aime la peinture, le dessin,et autres activités manuelles que j'essaye de lui proposer régulièrement. 

Il ne comprend pas l'intérêt de manger autre chose que des gateaux, des compotes et du chocolat. Il veut bien faire une exception pour les cerises, les sushis ou les pois au wasabi. 

 

Quand il est fatigué, il se caresse les cheveux. Et il passe sa main dans les miens pendant les calins. Le soir, on fait un calin tous les trois en chantant la chanson de la coccinelle ou la chanson du dodo, selon sa demande. Parfois, il n'a pas envie de se coucher là maintenant, et s'accroche à mon cou, alors on recommence la chanson "mais c'est la dernière fois !". 

 

Hier, je n'ai pas pensé avec nostalgie à sa naissance, il y a 2 ans, et au minuscule bébé qu'il était. J'ai eu envie de me concentrer sur l'enfant qu'il était le jour de son deuxième anniversaire. Parce que même si j'ai adoré mon tout petit bébé, je trouve que la période actuelle est la plus fascinante que nous avons vécu avec lui jusque là. 

A la rentrée, fini le temps complet avec papa ou maman, il ira à la halte-garderie 3 jours par semaine. Il y a déjà passé un peu de temps... et il a l'air d'y être comme un poisson dans l'eau ! J'adore le regarder grandir. 

Repost 0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 15:35

J'en avais déjà un peu parlé, la première rencontre parisienne de parents (et futurs parents !) des vendredis intellos a eu lieu dimanche 29 juin. Cette première rencontre a d’abord été l’occasion de se rencontrer, autour d’un thé et d’un gâteau au chocolat. De mettre un prénom et un visage sur un pseudo ou un blog, comme Cleophis ou June Prune, ou de revoir Greenwitch que j'avais croisée aux rencontres 2013 à Lyon. On s’est rapidement sentis à l’aise (moi en tout cas !) et nous avons pu partager notre expérience, sur le sujet de la rencontre, mais aussi sur beaucoup d’autres sujets au hasard des digressions !

 

Les livres apportés pour l’occasion ont permis d’aborder différents aspects de la question.

 

  • Au secours je suis maman ! (couches, boulot, dodo, sexe et autres incompatibilités) de Gaëlle Renard (Editions Leduc, 2011) nous a permis de dire ce qu’être parent n’était pas à nos yeux : une suite de stéréotypes sur la façon dont nous sommes censé(e)s réagir, sur le fait que les pères sont incapables de changer une couche sans appeler leur femme au secours ou que pour avoir une sexualité épanouie, l’important est de perdre ses kilos de grossesse ! Il nous a aussi permis de réfléchir à l’utilisation du second degré ou de l’humour dans les livres pour (futurs) parents, qui se révèle parfois plus anxiogène qu’autre chose.

 

  • Le choeur des femmes de Martin Winckler (Gallimard, collection folio, 2011) nous a permis d’aborder le rapport à la médecine et aux médecins, et la difficulté de prendre ses propres décisions face aux professionnels de santé. Et ce, dans le cadre de la contraception et du suivi de la grossesse, mais aussi dans le rapport avec le pédiatre de nos enfants (vaccinations, alimentation…). Un article a été consacré à ce livre sur le blog des vendredis intellos ici. Moi, j'en avais parlé  (et c'est l'occasion de constater à quel point ma réflexion sur le sujet du suivi gynéco a évolué, au cours de ma grossesse et de mes lectures). 
Devenir parent, qu'est-ce que ça a changé ? (rencontre de parents parisiens des vendredis intellos)
  • Du côté des petites filles d’Elena Gianini Belotti (Editions des femmes, 2009) nous a permis d’aborder les stéréotypes filles/garçons dans l’éducation et les moyens de lutter contre. Même si le texte date de 1973, force est de constater que les choses n’ont pas beaucoup changé. Nous avons aussi parler de trouver le bon équilibre entre nos convictions et les envies de nos enfants, du fait que la société joue également un rôle dans l’éducation des enfants. La fabrique des filles de Laure Mistral (Syros, 2010) dont j'ai déjà parlé sur Fille d'album et Contre les jouets sexistes (L’Echappée, 2007) dont j'avais fait un résumé (ici et encore ) ont également été cités.
Devenir parent, qu'est-ce que ça a changé ? (rencontre de parents parisiens des vendredis intellos)
  • Les heureux parents de Laeticia Bourget et Emmanuelle Houdart (Thierry Magnier, 2009), un album pour enfants que j'avais déjà présenté sur les vendredis intellos ici. On a également noté une image d’allaitement, et même une image de tire-lait, chose rare dans les livres pour enfants.
Devenir parent, qu'est-ce que ça a changé ? (rencontre de parents parisiens des vendredis intellos)
  • Le prophète de Khalil Gibran (nombreuses éditions) et plus précisément ce passage consacré aux enfants :

Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit,

Parlez-nous des Enfants.

Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants.

Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même,

Ils viennent à travers vous mais non de vous.

Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter,
pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux,
mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s'attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.
L'Archer voit le but sur le chemin de l'infini, et Il vous tend de Sa puissance
pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.
Que votre tension par la main de l'Archer soit pour la joie;
Car de même qu'Il aime la flèche qui vole, Il aime l'arc qui est stable.

Ce texte nous a permis de rappeler que nos enfants ne nous appartiennent pas, même si nous avons la charge de nous occuper d’eux, car ils appartiennent à l’humanité dans son ensemble, que le rôle de parent est celui d’un accompagnateur et qu’il faut se méfier de vouloir leur transmettre notre façon de penser. Nos enfants sont en avance sur nous car ils sont déjà dans le futur et il est bon de prendre exemple sur eux. Sur les vendredis intellos, on trouve un article ici.

 

 

  • www.yapaka.be, un site de ressources en ligne sur la maltraitance des enfants.

 

Une nouvelle rencontre sera organisée en septembre, mais le lieu, la date et le thème restent à définir ! Si vous ovulez vous joindre à nous, c'est avec plaisir ! N'hésitez pas à m'envoyer un email à parents2.0 (a) gmail (point) com. 

Repost 0
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 22:02

Il y a quelques jours, j'emmène le magicien à la maison des sources. Je tombe sur un encadrant qui fait un remplacement. Comme il travaille d'habitude en fin de semaine, il connaît le magicien et son papa, mais ne m'a jamais vu.

 

Il me fait :

"Votre mari, c'est celui qui lit des livres aux enfants !"

 

Visiblement, être bibliothécaire, c'est contagieux !

 

(et sinon, je reviens très vite avec de vrais articles !)

Repost 0
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 14:44

Ouhla, plus d'une semaine sans publication, il va falloir remédier à tout ça ! Mais comme je n'avais déjà pas le temps de publier tous les articles que j'ai envie de publier sur ce blog, je me suis dit que j'allais en créer un autre. Bah oui, tant qu'à faire...

En fait, j'avais prévu depuis longtemps une série d'articles sur les livres pour enfant non sexistes (vous savez que c'est un sujet qui me tient à coeur), et j'avais noté, pour moi ou pour vous en parler, plein de références, de ressources pour celles et ceux que le sujet intéresse. Mais je ne trouvais pas la bonne forme, je voulais que ça reste, pensais à créer une "page", mais je trouvais ça bizarre sur ce blog...

Bref, j'ai créé Fille d'album pour pouvoir parler de tout ça. Un blog encore en création (et tout noir tout moche pour le moment), mais que j'avais envie de mettre en ligne rapidement, en raison entre autres de tout ce qui se passe en ce moment autour de la littérature jeunesse. On y trouve des sélections de livres non sexistes, des recherches et des articles sur les représentations des garçons et des filles dans les albums jeunesse, et à terme la liste des tout mes albums antisexistes préférés. J'espère que ça va vous intéresser, et si vous avez des ressources sur ces questions, des titres de livres ou des articles de blog, ça m'intéresse !

 

 

Le livre qui a m'a inspiré le nom de mon nouveau blog

Le livre qui a m'a inspiré le nom de mon nouveau blog

Mais reprenons les petits bonheurs.

Cette semaine, j'ai :

- programmé avec ma maman et ma grand-mère des vacances en Crète pendant les vacances de Pâques. 4 générations, au soleil et au bord de la mer. Voilà de quoi me faire tenir jusqu'au printemps !

- passé l'aprèm avec un ami gentiment venu garder le magicien pendant que j'étais chez le dentiste (oh, joie!)

- revue une amie proche qui a déménagé trop loin de Paris et que je n'avais pas vu depuis trop longtemps ! Je me suis réjouie à l'idée que désormais, ses voyages sur Paris vont être plus fréquents. Je me suis réjouie aussi de voir que le magicien pouvait rester adorable et sage pendant une heure dans un café, même si la fin a été un peu compliqué (front du magicien + pied de table = grosse bosse ! pauvre coco !)

- assisté à une réunion super chouette avec des super collègues d'autres bibliothèques pour la préparation du prochain comité petite enfance, à coup de "oh, il faut qu'on parle de celui-là aussi, il est génial !"

- bu un verre avec des collègues samedi soir, bien utile pour débriefer une semaine de boulot un peu compliquée (parce qu'autant vous dire que quand je dois hurler pour virer une ado de la bibliothèque, j'ai sérieusement l'impression de m'être bien plantée ! mais comme disait mon collègue, parfois il n'y a que des mauvaises solutions)

- rencontrer "pour de vrai" des connaissances d'internet et tester un restaurant végétarien très chouette. Et pour ça, je suis sortie un samedi soir en laissant le magicien à la maison !

 

Le magicien, lui, court. Et ça le fait beaucoup rire. Il se sauve de la chambre en riant quand c'est l'heure d'aller se coucher. On fait "au pas, au trot, au galop" dans le salon (heureusement qu'on n'a pas de voisin en dessous). Son père fait le gros monstre qui va l'attraper...

 

A très vite, promis !

Repost 0
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 12:00

Article qui a un peu trainé, mais chez nous, on a le droit de souhaiter bonne année tout le mois de janvier. Donc je commence par là : Bonne année 2014 ! Qu'elle soit pleine de petits moments de bonheur, de sourires et de livres ! 

 

Tout d'abord, faisons le bilan de 2013. Ca a été une année bien remplie. De toute façon, je ne vois pas comment il peut en être autrement avec unenfant petit. Une année joyeuse, même si la fin de l'année a été un peu trop marquée par la fatigue. Une année où mon bébé est devenu un tout-petit garçon. Une année qu'on a vécu à son rythme tout en essayant de préserver nos besoins et nos envies. Une année pour s'apprivoiser vraiment après le tourbillon des six premiers mois. 

Et sur le blog, en 2013, de quoi ai-je parlé ? D'organisation familiale en janvier, de lecture avec le magicien en février (et je prépare la suite de cet article en ce moment), de ce que j'ai apprécié dans l'éducation de mes parents et que j'aimerais transmettre à mon fils en mars, du sexisme dans les jouets dans plusieurs articles en avril, des antiquités grecques au Louvre en mai, de la découverte la maison des sources en juin, de tous les petits bonheurs vécus avec le magicien pendant un an en juillet, de rituel photographique en août, du combat pour sauver la maternité des Lilas en septembre (combat toujours d'actualité !), de la lecture et du fait de savoir lire en octobre, de la difficulté d'être mère en novembre, du salon de Montreuil en décembre. Et de beaucoup d'autres choses...

J'avais prévu de faire aussi une selection de mes coups de coeurs parmi les livres, mais en fait je me suis rendue compte que j'avais parlé quasiment que de coups de coeurs, donc pas possible de faire une sélection !

 

Début 2013, j'avais, pour la première fois de ma vie, je crois, pris de bonnes résolutions. Quel bilan ?

  • Garder du temps pour mes amis

Ca, c'est plutôt réussi à mes yeux. Les petits bonheurs de l'année témoignent bien que même si on n'est pas sortis beaucoup, on a eu plein de visites ! Des soirées, des brunchs... On a beaucoup invité, eu des copains très patients quand ils se retrouvaient seuls dans le salon pendant qu'on allait coucher le magicien, on s'est parfois couchés beaucoup trop tard, on en a bien profité.

  • Faire au moins une ou deux sorties culturelles (expo, ciné, théâtre...) par mois

Moins convaincant. Cette année, je suis allée 6 fois au cinéma et voir 3 expos. Je n'ai pas mis les pieds au théâtre, même si j'ai assisté à une pièce en plein air. C'est peu pour moi. Autant je trouvais ça facile d'aller voir une expo quand le magicien était bébé et heureux dans l'écharpe, autant c'est plus compliqué aujourd'hui...

  • Sortir au moins une fois par mois sans le magicien

Je suis sortie près d'une vingtaine de fois sans le magicien cette année, pour deux heures un aprèm ou pour une soirée. Mais même si c'est plus que ce que je pensais, j'ai l'impression de l'avoir trop peu fait. 

  • Publier deux ou trois articles par semaine sur ce blog

Cette année, j'ai publié 139 articles sur le blog, soit en moyenne 2,6 articles par semaine. Objectif atteint, donc ! Et pourtant, j'ai eu l'impression d'écrire à peine un quart des articles que j'avais envie d'écrire !

  • Me décider à prendre rendez-vous chez le kiné pour mes nombreux petits soucis à régler

Ca, je n'ai pas eu le temps de m'en occuper, et je ne vois pas comment trouver le temps tant qu'on n'aura pas changé d'organisation familiale. 

  • Avoir une activité physique régulière et revenir tranquillement à mon poids avant ma grossesse

On va dire que faire tous les trajets pour aller et revenir du boulot à pied correspondent à "une activité physique régulière"... Tout comme me promener en portant le magicien en manduca ou en poussant la poussette. 

Et si je n'ai pas retrouvé mon poids d'avant grossesse, j'ai quand même perdu plusieurs kilos, et ce sans faire de régime et sans changer fondamentalement mon alimentation (même si j'ai essayé, pour des raisons autres, de diminuer les quantités de viande). 

Là, c'est raté. Mais j'ai tricoté toute l'année, et cela donne : une couverture, un doudou robot, deux châles (un pour moi, un pour offrir), un pull pour le magicien, quatre bonnets (pour offrir) et un gilet pour moi, auquel il ne manque que les manches. 

Et j'ai quand même offert, à Noël, un châle à la grand-mère de mon chéri et des bonnets à mes deux frères et à leurs amoureuses :

2013 est terminé, on fait le bilan et c'est parti pour 2014

 

 

Et pour 2014 alors ?

Elle sera dans la continuité de ce que nous avons mis en place en 2013. Nous allons, a priori, rester à Paris, continuer à travailler aux mêmes endroits, continuer à nous occuper une bonne partie de notre temps du magicien... Même si septembre devrait apporter un changement puisqu'on espère trouver un mode de garde à ce moment là et que je retravaillerai probablement (un peu) plus. 

Une année de répit, donc, avant une année 2015 qui sera celle de décisions importantes (déménager ou pas ? changer de boulot ou pas ? faire un deuxième enfant ou pas ?). Même si je sais qu'on n'est jamais à l'abri d'une surprise ou d'une opportunité.

 

L'exercice des bonnes résolutions n'étant pas complètement un échec, j'ai décidé de récidiver pour 2014. Les résolutions 2013 restent d'actualité. Et cette année, j'aimerais aussi :

  • parler encore plus de livres jeunesse, en participant au challenge "je lis aussi des albums" de Délivrer des livres. Je me suis inscrite en vert (20 albums), mais j'aimerais bien atteindre le rose (40 albums). Ecrire des articles plus complets de temps en temps, aussi (thématiques, analyse de l'oeuvre d'un auteur...).

logo challenge albums 2014

 

  • Partir en voyage une semaine avec le magicien. Où ? Ca reste à définir. La baie de Naples peut être. Mais j'ai envie de voyage en famille, de découverte, même si on retournera sans doute aussi camper en famille et profiter de la maison de mes beaux parents. 
  • Faire le point pour de bon sur une relation compliquée. Essayer de définir ce que j'en attends, et si c'est possible. Sinon, réussir à prendre la décision qui s'impose. 
  • Passer avec Paul une vraie soirée en amoureux chaque semaine, pas seulement s'avachir devant la télé parce qu'on est trop crevés pour faire autre chose.

 

Et vous, quel bilan faites-vous de 2013 ? Quels sont vos projets, vos envies, vos attentes pour 2014 ? 

Repost 0
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 14:03

6 jours exactement. Le 25 à 18h, j'ai pris le train pour rentrer, Paul et le magicien ont pris un autre train pour continuer leurs vacances.

6 jours toute seule, c'est la première fois depuis très longtemps. Sans le magicien, depuis sa naissance, et sans Paul, ça remonte à la période où j'étais étudiante et où on faisait des allers-retours en train, le week end.

 

Pendant ces 6 jours, dans le désordre :

- j'ai regardé "the bling ring" de Sofia Coppola en buvant une tisane et en mangeant des papillotes.

- j'ai travaillé, préparé l'année 2014, fait le bilan de la section jeunesse pour l'année 2013, rangé des livres, encore et encore, alors qu'à cette période de l'année, il n'y a plus de place dans les rayonnages.

- j'ai discuté avec une copine un soir, beaucoup trop tard

- j'ai lu "Victoria rêve" de Timothée de Fombelle

- j'ai dansé en écoutant Blondie

- j'ai posé des questions au magicien au téléphone, alors que je sais pertinemment que quand quelqu'un lui parle au téléphone, ça lui coupe le sifflet.

- j'ai envoyé des textos à mon amoureux avant d'aller me coucher

- j'ai dit au téléphone à des copines "faut qu'on en profite, cette semaine je suis célibataire et sans enfant"

- j'ai eu un pincement au coeur en sortant du boulot et en sachant qu'il n'y aurait personne à la maison le soir quand j'arriverai

- j'ai dit au magicien qu'il me manquait au téléphone

- j'ai écrit un peu pour le blog

- j'ai fait la grasse matinée et la sieste dans la même journée

- je suis allée voir "Guillaume et les garçons... à table !" au cinéma

- je suis allée chez le coiffeur

- j'ai écouté en boucle le premier album de Coralie Clément

- j'ai fait une deuxième grasse matinée. Et une troisième aussi.

- j'ai essayé de ne pas culpabiliser de ne "rien" faire alors que j'aurais pu profiter de mon temps libre pour faire "quelque chose".

- j'ai passé une soirée avec un groupe d'amies et appris la grossesse de l'une d'entre elles.

- j'ai lu "la mort s'invite à Pemberley" de P. D. James, "suite" de Orgueil et préjugés (une critique avec laquelle je suis entièrement d'accord ici)

- j'ai bu des litres de thé (j'en ai eu du super bon à Noël)

- j'ai regardé "the paradise" en streaming

- je me suis maquillée

- je suis allée au cinéma voir "the lunchbox"

- j'ai trouvé que 6 jours sans mon fils, quand même, c'était un peu long

- j'ai essayé de lui parler sur skype, mais il a fondu en larmes quand il m'a vu, et le quart d'heure qui a suivi a été difficile

- j'ai loué une comédie romantique en VOD, tellement nulle que je donnerai même pas le titre.

- j'ai beaucoup pensé à ma vie "d'avant", et j'ai été contente de la revivre pendant quelques jours. 

- j'ai hésité à aller fêter le nouvel an alors que mon amoureux et le magicien rentraient le 31 à 10h du soir, mais j'ai décidé de sortir quand même

- j'ai mangé devant les infos

- je suis allée m'inscrire sur les listes éléctorales et j'ai râlé parce que je ne peux pas utiliser ma déclaration d'impôts comme justificatif de domicile puisqu'ils ont décidé de me coller le nom de mon mari

 

Et tout ça, ça m'a fait un bien fou. 

Cette coupure, ces vacances (même si je bossais), j'en avais besoin.

Le 1er janvier, j'ai passé la journée avec Paul et le magicien. Et j'en ai vraiment profité. La pause est finie, c'est reparti !

Repost 0
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 19:15

Les vendredis intellos ont lancé leur tag ! Je suis donc ravie d'y répondre !

 

1. Comme parent, vous êtes plutôt cérébral (apprendre à lire en famille est votre devise !) ou du genre manuel (votre slogan : "Libérons la créativité de nos enfants" !) ?

Cérébrale. Je ne peux pas me considérer, d'une quelconque manière, comme "du genre manuel". Il faut bien l'avouer, j'ai deux mains gauches. Je suis sûre qu'en lisant cette phrase, une lectrice de se blog se rappelle de moi essayant de dessiner une drosophyle en cours de bio. Et que ce souvenir la fait beaucoup rire.

Apprendre à lire en famille est loin d'être ma devise, parce que je ne veux pas me situer dans l'apprentissage, mais lire en famille, oui, cent fois oui ! Et ces derniers temps, le magicien semble aussi enthousiaste que moi.

Pour les activités manuelles, je compte sur sa grand-mère pour lui en proposer ! Et sur l'imagination du magicien !

 

2. Pour vous, un bébé est un mammifère ou un philosophe ?

En fait, je crois que je préfère voir le bébé comme un philosophe, parce que ce qui se rapproche de près ou de loin du côté mamifère m'intéresse peu (sauf mettre mon nez dans son cou et sentir son odeur). 

 

3. Filliozat a dit qu’elle entendait trop souvent la phrase "J’ai tout essayé !". Croyez-vous qu’elle vous ait entendu ?

Non, je suis encore très loin d'avoir tout essayé avec mon fils. J'ai encore plein de choses que j'ai envie de tester, et pour les aspects un peu plus compliqués, je suis sûre que je vais encore beaucoup me planter avant d'arriver à quelque chose de satisfaisant pour nous trois. 

 

4. Vous êtes dans l’équipe du roi Etre ou du roi Avoir ?

Ces derniers temps, j'essaye de réfléchir à comment être davantage du côté du "roi être", me reconcentrer sur l'important, avoir une consommation plus raisonnable et raisonnée... mais j'ai encore beaucoup de travail à faire sur ces sujets !

 

5. Quelle phrase vous ressemble le plus ?

a. Je suis débordé(e) à la maison !

b. On n’est jamais mieux servi que par soi-même !

c. C’est pas juste !

Je suis débordée, ces temps-ci, mais pas spécialement par les tâches ménagères, que j'ai tendance à trop délaisser. J'ai arrêté depuis longtemps de penser qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même. J'essaye aussi d'éviter le "c'est pas juste". Aucune phrase vraiment pour moi, donc. 

 

6. Vous auriez une 201ème astuce à donner à une maman qui travaille ?

Je ne connais pas les 200 premières astuces, mais peut être essayer de reprendre le boulot en douceur, après le congé maternité. Par demi-journée, ou deux ou trois jours dans la semaine. Pour que la séparation ne soit pas trop difficile ou brusque, mais pour pouvoir faire autre chose que s'occuper du bébé. Personnellement, j'ai posé tous mes congés d'un coup à la fin du congé mat', mais j'aurais du reprendre plus tôt, même si juste un peu, quelques heures. 

 

7. Pour tout savoir sur votre grossesse, vous préférez rire des mauvais côtés avec Marion McGuinness (Le Maxi best of grossesse et naissance de McMaman), avoir les explications classiques mais sérieuses de Laurence Pernoud (J’attends un enfant) ou obtenir les réponses à toutes vos questions grâce à Marjolaine Solaro (Ma grossesse en 300 questions / réponses) ?

Pendant ma grossesse, j'ai soigneusement évité d'ouvrir tout livre sur la grossesse ou l'éducation. D'ailleurs, je n'ai pas vraiment changé depuis, les livres sur l'éducation que j'ai lu se comptent sur les doigts d'une main (ce qui peut sembler contradictoire avec ma participation aux vendredis intellos !). Mais j'ai souvent regardé le webdoc d'arte modern couple, en particulier, sur la grossesse, cette vidéo

 

8. Aletha Solter dit que son bébé comprend tout. Et vous, vous le comprenez votre bébé ?

Pas quand il fait ses longs discours. Il peut parler d'un ton enthousiaste pendant 5 minutes, sans s'arrêter. J'adore l'écouter mais je ne sais pas toujours quoi lui répondre !

Sinon, je garde précieusement en mémoire une réponse quand je disais que je ne comprennais rien de ce qu'il disait : "bien sûr que si, tu le comprends. Tu ne comprends pas les mots qu'il prononce, mais tu sais s'il a faim, s'il est fatigué, s'il a envie d'un calin, s'il est content... La plupart du temps, les parents comprennent leurs enfants bien mieux qu'ils ne le pensent". Bien sûr, parfois je me plante, parfois je lui dis "je vois bien que quelque chose ne va pas, mais je ne comprends pas ce qui t'embête". En général, le fait de prononcer cette phrase et de me concentrer pour essayer de comprendre nous permet de régler le problème.

 

9. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

a. L’Allaitement malin

b. L’Estime de soi, un passeport pour la vie

c. La Pédagogie Montessori

L'estime de soi, un passeport pour la vie. Quant à savoir si je serais capable de l'écrire... c'est une autre question !

 

10. [Expression libre !] Alors, pourquoi ?

Question à ne surtout pas se poser à propos de son enfant alors qu'on ne peut pas avoir la réponse. Pourquoi le magicien dort mal en ce moment alors qu'il faisait ses nuits sans problème à 6 mois ? Pourquoi cette fois il mange ses brocolis qu'il a refusé aux deux repas précédents ? Pourquoi il se met à pleurer dès qu'on arrive chez la baby-sitter alors qu'elle est super avec lui ? Pourquoi il s'est mis à pleurer quand on s'est vu sur skype alors qu'il adore d'habitude ? Pourquoi on lui achète des jouets alors qu'il préfère jouer avec des boites de mouchoir vides ? Il y a parfois des pistes, des idées, mais il faut souvent accepter de ne pas savoir avec certitude, voire de ne pas savoir du tout. Et faire avec. (mais bon, cette question n'est pas la pire, la pire, de loin, c'est "Et si... ?")

 

Voilà, il parait que quand on a fait un tag, il faut ensuite tagguer d'autres blogueuses. Je pense que Mia, qui participe aux vendredis intellos, y répondra probablement. J'aimerais aussi le proposer à Apostille. Parce que c'est avec son blog que j'ai commencé à réfléchir à ce genre de sujet ! Mais je suis une curieuse et je serais ravie de lire aussi les réponses des autres ! Quant aux lectrices qui n'ont pas de blog, j'aimerais beaucoup vous lire en commentaire !

Repost 0
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 12:00

Petit bilan de ma virée au salon du livre de Montreuil, avant de vous parler demain du thème du salon, les héros dans la littérature jeunesse.

Cette année, je ne suis pas revenue les mains vides :

Salon de Montreuil 2013

(Pas de loup est en double parce qu'il y en a un pour le magicien et un autre pour son cousin, cadeau de Noël !). 

Sans compter le dernier numéro de Citrouille ou les (nombreux) catalogues d'éditeurs !

 

Et j'ai demandé plein de superbes dédicaces : 

Salon de Montreuil 2013

L'année dernière, j'avais fait dédicacer tous les livres pour le magicien, y compris ceux qui n'étaient pas de son âge (d'ailleurs, quelques mois plus tard, j'ai eu l'occasion de rediscuter avec Philippe-Henri Turin, l'illustrateur de Charles à l'école des dragons, qui m'a demandé si mon fils avait aimé le livre, et qui a été un peu surpris d'apprendre qu'il n'avait même pas un an !). Cette année, j'ai fait dédicacer pour le magicien les livres que je lui lisais en ce moment, et j'ai assumé de ME faire dédicacer des livres, en particulier Costumes de Joelle Jolivet (que je prêterai peut être un peu au magicien, quand même !). Et j'en ai aussi fait dédicacer un pour mon collègue préféré trop triste de rater Anaïs Vaugelade :

Salon de Montreuil 2013

Et voilà à gauche Joelle Jolivet, à droite Jeanne Asbhé (particulièrement sympa, et j'ai appris plein de chose sur le livre que j'ai fait dédicacé, "pas de loup", dont je vous parle bientôt) :

Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013

 

J'ai assité à un super défi déssiné entre Gilles Bachelet et Benjamin Chaud (je mets des liens vers leur page facebook parce qu'ils y publient régulièrement des dessins inédits et complètement géniaux). Le concept ? Une grande feuille blanche, un thème choisi (la traversée des Alpes par Hannibal), chaque dessinateur a au départ une moitié de la feuille pour dessiner son héros : l'éléphant le chat de Gilles Bachelet et Pomelo de Benjamin Chaud. Et puis toutes les 5 minutes, des contraintes supplémentaires (ajouter une étoile, un fruit ou un légume, un monstre...). Et enfin, passer du côté de l'autre et compléter son dessin. Gilles Bachelet a ainsi pu... tuer Pomelo en le faisant tomber d'une falaise !

Un moment génial, voir l'imagination de ces deux auteurs, leur complicité, découvrir le décor qui nait peu à peu... Le rendu est certes drôle, mais n'a rien à voir avec le fait de le voir naître en direct !

Salon de Montreuil 2013
Salon de Montreuil 2013

Les références sont bien sûr omniprésentes : Babar, Elmer, mais aussi Coco de Dorothée de Monfreid, le petit prince, un des monstres de Max et mes maximonstres...

 

Tout s'est quand même bien fini ! 

Salon de Montreuil 2013

 

J'ai croisé (trop vite malheureusement) Gabriel de la Mare aux Mots. J'ai croisé pas mal de bibliothécaires parisiennes. 

 

J'ai visité l'expo sur les héros, et je vous en reparle demain sur le blog et sur celui des vendredis intellos. 

 

J'ai trouvé drôlement bien les versions numériques des livres de la collection Mes premières découvertes chez Gallimard

 

J'ai assisté à (un bout de) conférence sur la maière de parler d'art aux jeunes et sur le croisement entre l'art et les autres domaines, par des éditeurs de chez Palette, Dada ou Helium. 

 

Et j'ai repéré plein de livres géniaux (cliquez sur la couverture pour voir l'image en entier). D'ailleurs souvent ce n'était pas des découvertes de hasard, mais des blogs qui m'ont donné envie d'aller voir ces livres de plus près. Merci à eux, donc. 

Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013
Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013
Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013
Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013
Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013Salon de Montreuil 2013

De haut en bas et de gauche à droite : 

  • Livre d'activités de Pascale Estrellon, aux éditions Les grandes personnes. Les autres livres de Pascale Estrellon font envie aussi.
  • Le jardin des secrets de Marie-Hélène Lafont et Lucie Vandevelde, aux éditions Les minots, découvert sur le blog de Maman Baobab.
  •  Perdu ! de Brière-Haquet et Philipponneau aux éditions MeMo, découvert sur le blog de Chlop.
  • L'art des bébés aux éditions Palette découvert sur le blog de Mia
  • Aujourd'hui on va... de Mies Van Hout chez Mineditions : parce que j'adore Aujourd'hui je suis, que je bave depuis quelques temps à la librairie devant Hier je t'ai  et que je ne connaissais pas celui-ci.
  • Est-ce que tu m'aimeras encore de Catherine Leblanc et Eve Tarlet chez Minedition. Parce que l'éditeur est juste génial et qu'il est vraiment très très doué pour donner envie de découvrir tous ses albums.
  • C'est ma couleur et c'est mes vacances d'Anne Sol aux éditions de la Bagnole. Parce qu'une lectrice de l'association Lire à Paris m'a fait découvrir c'est ma journée et que les autres de cette série sont tout aussi réussis : des imagiers sur la vie quotidienne des enfants... avec des photos magnifiques, ce qui est plutôt rare ! La mare aux mots en a justement parlé lundi. Du même auteur, j'ai acheté "c'est à moi" au magicien.
  • Bonhomme bonhomme de Galota, chez Thierry Magnier, un imagier qui trouve des visages dans ce qui nous entourre. Parce qu'un peu comme En ville de A à Z, ce livre nous permet de regarder notre environnement d'un oeil neuf. 
  • L'homme qui dessinait des arbres de Frédérick Mansot, parce que les illustrations sont vraiment magnifiques.
  • Anna et le gorille d'Anthony Browne, parce qu'on ne l'a pas à la bibliothèque et qu'il faut réparer ça !
  • L'art de l'ailleurs Art et politique aux éditions Palette, parce qu'ils ont vraiment l'air passionnant pour les ados mais aussi pour les adultes.
  • L'écureuil et le printemps de Sebasien Meschensmoser chez Minedition, parce que je ne connaissais pas ce titre mais qu'il est aussi réussi que le reste de la série (j'ai d'ailleurs craqué sur le premier de la série, l'écureuil et la lune).

 

Et ce n'est qu'un minuscule aperçu de tout ce que j'ai vu, lu... J'ai aussi confié à mon collègue un livre à faire dédicacer par Emmanuelle Houdart, parce que je devais partir vite, vite pour aller récupérer le magicien chez la baby sitter ! Si vous voulez en voir plus, des photos du salon ici ou

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Lila
  • : Bibliothécaire, maman du magicien (né en 2012) et de la puce (née en 2015), je parle de mes coups de coeur en littérature jeunesse, de ma vie, de mes ballades... J'ai un autre blog, http://filledalbum.wordpress.com où je réunis des ressources pour une littérature jeunesse antisexiste.
  • Contact

Recherche