Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 15:44

Le magicien s’intéresse depuis longtemps aux sons, à la musique. Il réclament de la musique ou des chansons à longueur de journée, s'interrompt pour écouter un bruit dehors... Il aime les imiter. Même s'il comprend tout, parler l'intéresse moins.

Je me suis un petit peu inquiétée il y a quelques temps, car il n’avait pas l’air décidé à parler. Il faisait de longs discours incompréhensibles, était capable de répéter certains mots, mais ne montrait aucune envie de les utiliser de lui-même.

Je me suis dit, à un moment, que je devançais trop ses envies et que cela ne l’encourageait pas à parler (par exemple, au lieu d’essayer de dire gateau, banane ou chocolat, il suffisait de me montrer du doigt le bon placard !).

Et puis finalement, tout s’est débloqué d’un coup (comme par hasard juste après que j’ai mis les mots sur mon inquiétude, en en parlant avec Collègue préféré…). Et comme d'habitude avec le magicien, qui évolue vraiment par "à coup", il a ensuite appris énormément de mots en très peu de temps.

Aujourd’hui, ses deux mots préférés, de loin, sont « au revoir » et « non ».

Au revoir s’est dit « Faufoir », « auvoir », et devient au revoir et s’accompagne toujours du geste de la main correspondant. Le magicien dit au revoir à toutes les personnes qu’il croise. Il faut le voir dire « au revoir » aux gens qui descendent du métro à chaque arrêt ! Il dit aussi au revoir aux voitures qui passent, aux pigeons qui s’envolent (souvent, il continue à dire au revoir alors qu’on ne voit même plus le pigeon !)… C’est aussi un bon moyen pour lui de dire « j’en ai marre, je veux partir ».

Mais surtout, pour nous, c’est un mot très précieux pour faciliter la séparation. Maintenant, quand je pars au travail, il me dit « au revoir » et ne se met plus à hurler. C’est le mot qui marque la fin de l’activité (« au revoir le livre » « au revoir la pate à modeler »…). L’autre jour, on se baladait et on a croisé un vendeur de ballon. Le magicien a fait son « hin hin » bras tendus qui veut dire « j’en veux un ! ». Mais on a répondu « c’est vrai qu’ils sont très beau ces ballons, mais maintenant, on leur dit au revoir et on continue la promenade », on a passé 5 bonnes minutes à dire au revoir aux ballons, parce que c'était pas facile quand même, mais il est ensuite parti sans se rouler par terre en hurlant / sans râler. Autant dire que le au revoir est précieux ! (bon, ça ne marche pas à tous les coups non plus).

« Non », c’est le mot qu’il répond à toute question, surtout quand il veut dire oui. Du coup, le dialogue suivant intervient 50 fois par jour :

- tu veux xxx le magicien ?

- Non.

- C'est un non qui veut dire oui ?

- Oui !

"Aco" (encore) est également souvent utilisé, et veut dire à la fois "encore" et "j'en veux". Et puis, il a parfois son vocabulaire à lui, on ne sait pas trop d’où il vient. Par exemple, s’il te plait, c’est « fouaich ». Et puis bien sûr, "baboum" (badaboum) dès que quelque chose tombe ou fait un gros bruit, et "tadam" quand il est fier de quelque chose.

Et dans le reste de son vocabulaire, on trouve :

papa, maman, bébé (son poupon, mais aussi l’autre jour au musée le bébé peint sur le tableau !), pates (pas ce qu’il mange, mais quand on les utilise dans ses jeux de transvasement), pain, bateau (sur l'air de Bateau sur l'eau, pour me faire chanter la chanson), dodo, miam miam, cach' pour caché, caca (en montrant sa couche, ce qui veut à dire à la fois pipi, caca et zizi)...

Et ceux qu’il sait dire, qu’il répète, mais qu’il ne daigne pas utiliser de lui-même : oui, anane (banane), pomme.

Ces deux derniers jours, il a découvert mamie (j’ai hâte qu’il le dise à ma mère !), papi, pot, pied, main et quelque chose qui ressemblait à « merci » !

Mais il reste particulièrement attaché aux sons. Déjà, c'est un zoo à lui tout seul. Il fait le chat (miaou), le chien (wouf wouf), l'âne (hi han), la poule (cot), le cheval (hiiiiii, en jetant la tête en arrière et en levant les bras style cheval qui rue), le lion (rrrrrrr), le loup (aouuuuuh), le singe (ou ou ah ah), la vache (mmmmhh), l'abeille (bzzzz), le pigeon (rrou), le hibou (hou hou)... Mais il fait aussi la sirène des pompiers (pa pa pa pa), l'aspirateur et le sèche cheveux (vvvvvvvvv, et pour différencier les deux, il montre le placard où c'est rangé), la douche (shhhh), la voiture (voum ou tut tut), le métro (tuuuuut, le bruit de la fermeture des portes ^^), l'éternuement (atchoum)...

Et pour tout le reste... Il sait très bien se faire comprendre autrement ! Par exemple, quand il m'apporte ses chaussures ou qu'il tape sur la porte d'entrée, il est très clair qu'il veut aller se promener !

Repost 0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 14:10
Repost 0
Published by Lila - dans Fille d'album
commenter cet article
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 15:54

Cette semaine, j'ai aimé :

Boire un thé avec un ami.

Pour une formation, retourner juste à côté de mon lycée de prépa, et donc faire le même trajet (j'habite à 500m de là où je vivais à l'époque). Avoir dans la tête les chansons que j'écoutais sur ce trajet (l'heure du thé de Vincent Delerm, Super 8 de Jeanne Chérhal, le premier jour du reste de ta vie d'Etienne Daho). Passé le moment nostalgie, et le aïe du "10 ans déjà", je me dis qu'elles se sont plutôt bien passées ces 10 années !

Qu'il fasse beau, et que je puisse profiter de la vue sur Notre-Dame, et faire ma pause dej' sur l'esplanade en bouquinant au soleil.

Petits bonheurs de la semaine (14 avril 2014)

Que mon adorable chéri se lève dimanche matin pour me laisser dormir (alors que c'était mon tour de m'occuper du magicien). 

Etre capable d'avoir des discussions constructives avec mon chéri, même quand on a des reproches à faire ou qu'on n'est pas d'accord. 

M'être occupée de trucs chiants que je repoussais depuis trop longtemps et me dire que c'est une bonne chose de faite !

 

Les attaques de bisous, sur le lit, avec le magicien.

Repost 0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 23:27

Jeudi, j’ai passé la journée en formation sur la « chanson jeunesse ». J’ai découvert plein de choses, réécouté des chansons que j’aimais petite fille, et j’ai chanté plein de chansons à mon fils. Depuis, j’ai « j’habite une maison citrouille » dans la tête.

Ca m’a donné envie d’en parler sur les vendredis intellos, blog que j’ai délaissé ces temps-ci. Mais comme j’ai pris 10 pages de notes et que je suis bavarde, pour ne pas assommer tout le monde je vais en parler en plusieurs fois. Aujourd’hui, je parle de la chanson pour les tout-petits. Je présente plein de collections intéressantes, de livres-CD à ne pas rater... Allez y jeter un coup d'oeil !

 

On a parlé, lors de cette formation, de plusieurs livres CD que j’écoutais avec le magicien. Alors ici, je vais vous donner mon avis perso (et celui du magicien) sur ces écoutes, et sur les livres qui les accompagnent. Ca tombe bien, j'avais un bout d'article en brouillon sur ce sujet !

Je vous avais déjà parlé de mes coups de coeur pour Berceuses du monde de Didier Jeunesse et Coccinelle Demoiselle

 

Parmi nos classiques, on trouve aussi deux livres CD de chez Didier Jeunesse, les jeux chantés des tout-petits (réédité sous le titre "les jeux chantés des p'tits lascars") et les premières comptines des tout-petits (réédité sous le titre "les premières comptines des p'tits lascars"). Le premier est un cadeau, nous avons trouvé le second en vide grenier. 

 

Comptines, chansons et jeux de doigts
Comptines, chansons et jeux de doigts

Le premier réunit des jeux de doigts et trouve le bon équilibre entre grands classiques qu'on est contents de retrouver (ainsi font, l'araignée gypsie, petit escargot...) et découvertes. Les explications des gestes, parfois accompagnées de petits schéma, sont très claires. Les illustrations de Martine Bourre sont très belles (vous en avez un aperçu sur le site de l'éditeur). le magicien adore les jeux de doigts. Seul petit regret : les 42 pistes s'enchainent un peu rapidement, et il est difficile de suivre les paroles et les jeux de doigts sur le livre tout en étant vraiment dans l'échange avec le bébé. J'ai parfois eu l'impression, aussi, qu'on passait à la suivante quand le magicien commençait à piger le truc. Mais je pense que ce livre est une excellente base pour se constituer son propre répertoire de jeux de doigts. 

 

Je trouve le second un peu moins réussi au niveau des illustrations (certaines ont d'ailleurs été changées dans la nouvelle édition), mais j'adore son contenu. Les formes de chanson proposées sont plus variées : quelques jeux de doigt, des comptines parlées, des chansons... Le jeu sur les longueurs est intéressant, avec les comptines de quelques phrases qui servent d'intermède entre deux chansons plus longues. Là encore, on retrouve des classiques (à la volette, pimpanicaille...) et on fait des découvertes. 

 

Quelques unes de ces comptines m'interrogent, au niveau des valeurs véhiculées. Il est régulièrement question de coups de batons, de p'tit dernier pour qui il ne reste rien... J'ai fit le choix de les chanter quand même, en me disant qu'elles ne me servaient pas de modèle éducatif et qu'on aurait l'occasion d'aborder ces sujets quand il serait plus grand.  Il n'y en a qu'une que je saute en général : "le p'tit GIldas". Parce que non seulement "son père en colère... beaucoup beaucoup l'gronda ! on le mit dans la cave... tout seul avec les rats, hihi hahaha" mais qu'en plus le commentaire ajoute "Cette chanson, loin de traumatiser les enfants, éveille leur curiosité et leur donne tout loisir de se moquer. Les "hihi hahaha" sont éloquents et montrent clairement qu'il s'agit moins de s'identifier au p'tit Gildas que de le montrer du doigt et de se laisser aller au plaisir de la raillerie". Alors non, j'encouragerai pas mon gamin à me moquer d'un enfant cruellement puni... Mais ce n'est qu'une chanson sur les 33 proposées, et je trouverais dommage de se laisser arrêter par ça !

 

 

Nous écoutons aussi beaucoup "mon imagier des rondes" (qu'il va falloir que je me décide à rapporter un jour à la bibliothèque...) et nous avons acheté récemment "mon imagier des amusettes". 

Comptines, chansons et jeux de doigts
Comptines, chansons et jeux de doigts

Cette fois, ce sont des petits formats cartonnés aux couvertures épaisses, plus facilement manipulables par les tout-petits. 16 chansons ou comptines par volume, une double page consacrée à chaque chanson. Et j'adore les illustrations d'Olivier Tallec. Le premier réunit là encore des jeux de doigts, le second, comme son nom l'indique, réunit des rondes. Je pense qu'il est génial à utiliser en groupe, avec des enfants de maternelle (pour un gouter d'anniversaire ?). Mais il peut aussi tout à fait s'utiliser pour danser juste avec un tout-petit, en respectant ou non les gestes. Le plus grand bonheur du magicien est de nous regarder, son papa et moi, en train de faire les gestes (non, vous n'êtes pas obligés de nous imaginer tout les deux en train de "danser la capucine" devant un magicien hilare). 

Là encore le choix des chansons est bien fait, il est agréable à écouter, et à une exception près (j'ai envie de tordre le coup de l'enfant qui "tient par la barbichette") les voix des enfants sont agréables (et pourtant, je n'aime pas du tout les chants d'enfants). 

Je pense qu'un intérêt de ces titres, c'est qu'ils peuvent facilement et rapidement être utilisés par l'enfant seul, avec son livre et son lecteur CD. Mais ça serait dommage de se priver d'un aussi chouette moment de partage et d'échange mais bon, des fois ça permet d'aller aux toilettes tranquille

Nous, on les utilise aussi sans CD : le magicien ouvre le livre, je chante la chanson (oui, au bout de quelques jours temps on les connait toutes par coeur) et dès qu'il tourne la page, je change de chanson, même si je suis en plein milieu d'une phrase. Ca l'éclate !

Ah, petit détail : quand ils indiquent sur la 4e de couv' "pistes 17 à 33, jeux", c'est en fait seulement les versions instrumentales des chansons. 

 

Bref, ces 4 livres CD, on aurait du mal à s'en passer. Le magicien nous les demande très souvent. Il réussit même maintenant à mettre de la musique tout seul (et est ravi d'avoir trouvé la touche "monter le son" les voisins moins je pense).

Repost 0
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 13:37

Toujours pour répondre à la question d'Apostille, après les imagiers d'Anne Sol, j'avais envie de vous parler de la collection "le tour du monde" chez Milan Jeunesse.

 

Toute la collection fonctionne sur le même principe : des photos qui occupent presque toute la page, 2 lignes de légende et un planisphère en début d'ouvrage pour situer les différents peuples. 

Le tout dans un petit format carré aux feuilles plastifiées plutôt solides pour les petites mains. 

Il en existe sur différents sujets et tous ceux que j'ai feuilleté sont chouettes : les habitations (j'habite ici), les moyens de locomotion (sur les chemins du monde), le repas (tous à table)...

Mais mes préférés restent ceux centrés sur la famille :

Photos du monde
Photos du monde

Voilà quelques unes de mes photos préférées. Celle du magicien, c'est celle du bébé tibétain hilare caché dans le manteau de son papa. 

Photos du monde
Photos du monde
Photos du monde
Photos du monde
Photos du monde

De toi à moi regroupe les différents moments importants de la vie quotidienne d'un enfant : repas, jeux, école, moments passés en famille, apprentissages, calins, sommeil...

Photos du monde
Photos du monde
Photos du monde
Photos du monde

Si les photos sont très belles, je trouve que les textes ne sont pas toujours adaptés. J'utilise donc la plupart du temps ces livres comme un imagier photo avec les tout-petits. 

Mais l'intérêt de ces livres, c'est qu'ils intéressent des personnes de tout âge. Je les propose aux tout-petits, et ils ont bien plu au magicien même s'il se focalise sur certaines images et n'a pas envie de les regarder d'un bout à l'autre. Mais je les propose aussi à des enfants beaucoup plus grands, les lecteurs débutants les aiment parce que les photos les intéressent et que les textes sont à leur portée, et ils plaisent généralement beaucoup aux adultes.

 

J'aime le jeu sur l'identique/le différent que ces livres sont pour les enfants (même si j'ai choisi beaucoup de tout-petits ici, on y trouve des enfants d'âges variés) : comme moi, cet enfant est porté par ses parents, prend son bain, mange un fruit, fait un calin à sa maman, et pourtant, ce n'est pas pareil. Parce qu'il y a différentes cultures, mais aussi tout simplement parce que chaque famille est différente. 

Mettre autant l'accent sur les ressemblances que sur les différences permet de limiter le défaut de cette série : présenter une vision un peu trop exotique et traditionnelle des pays du tiers-monde (en Mongolie, il y a plus de gens qui vivent dans les immeubles d'Oulan Bator que dans des yourtes !).

 

Voilà pour mes suggestions !

Est-ce que vous avez d'autres idées de livres avec des photos pour les tout-petits ? (au hasard, Chlop ?)

Repost 0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 15:15
Repost 0
Published by Lila - dans Fille d'album
commenter cet article
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 14:47

Cette semaine, mes petits bonheurs, c'était :

Profiter du soleil, avec le magicien, jeux dans le jardin de la PMI et aprèm au parc !

Apprendre que mon collègue-qui-part-très-bientôt sera finalement remplacé rapidement. Alors même si je suis désespérée de ne plus travailler avec lui (c'est vraiment devenu un ami et on bossait vraiment bien ensemble), la perspective de me retrouver seule à temps partiel avec collègue-en-arrêt-maladie-un-jour-sur-deux pour faire le boulot de 3 personnes s'éloigne.

Enfin trouver le temps de finir le roman qui trainait sur ma table de nuit depuis un moment. Et même que c'était un roman pour adultes, et que c'était bien ! Lire dans la foulée un roman pour ados. 

Voir le magicien avec le sourire quand je suis partie en le laissant à un ami qui le gardait toute une journée, et toujours avec le même sourire quand je suis rentrée. Et se dire qu'un ami qui garde un gamin de 20 mois de 9h à 17h30 juste pour rendre service, c'est précieux !

Deux soirées télé en amoureux, le premier épisode de la nouvelle saison de Sherlock (oui, je sais, j'ai 6 mois de retard, j'ai attendu bêtement qu'elle passe à la télé) et Snowpiercer !

Au vide-grenier géant de notre quartier, trouver un coffre à jouet pour les peluches du magicien, une mini-bibliothèque (celle que j'avais repéré à Noël !), un livre dont je vous parlerai sur fille d'Album et une mini-poussette pour poupée que le magicien ne lâche plus depuis ! (et les gens qui se sont pris la poussette dans les chevilles sur tout le chemin ont été plutôt gentils !)

 

Le magicien sait dire OUI ! Mais il préfère quand même dire non. Conversation surprise hier entre le magicien et son papa, dans la cuisine :

Le magicien montre le chocolat en faisant "hin hin" ce qui veut dire "j'en veux".

- Tu veux du chocolat, le magicien ?

- Non !

- Si tu veux du chocolat, il faut dire oui.

- Oui.

- Alors tu veux du chocolat ?

- Non !

Repost 0
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 12:00

Sur son blog, Apostille m'a demandé : "Aurais-tu dans tes notes un livre pour bébé avec des photos, de préférence des photos de personnes ?"

Bien sûr, la référence, c'est Beaucoup de beaux bébés, dont elle parle. 

 

J'aime aussi beaucoup les imagiers d'Anne Sol, publiés aux éditions de la Bagnole (maison d'édition québécoise). 

 

Le premier s'intitule c'est ma journée. 

Les imagiers d'Anne Sol

C'est un livre cartonné dans lequel on suit, comme le titre l'indique, la journée d'une petite fille. Elle raconte, à la première personne, ce qu'elle fait. Le texte est rythmé par des repères temporels simples ("c'est le matin", "à midi", "puis", "après").

Sur la page de gauche, on voit la petite fille en pleine action. Sur la page de droite, un gros plan sur l'objet dont elle parle : chaussures, pantalon, canard du bain, doudou...

Les imagiers d'Anne Sol
Les imagiers d'Anne Sol

(Pourquoi, sur cette page, le magicien est-il fasciné par les brocolis alors qu'il les refuse dans son assiette ?)

 

Les imagiers accompagnant la journée du tout-petits, avec les différentes "étapes", sont très nombreux, mais de tous ceux que je connais, c'est celui que je trouve le plus réussi, grace à sa simplicité et à la beauté et à la qualité des photos.

Si la journée décrite a lieu à la maison, il me semble qu'il peut aussi très bien correspondre au quotidien d'un enfant qui passe la journée à la crèche ou avec une nounou : on est ici centré sur la petite fille, seule représentée sur les photos, et les activités (jeux, repas, sieste) sont celles de tous les tout-petits. La mère et le père interviennent, mais pendant la soirée. 

Et il va sans dire (mais ça va mieux en le disant) qu'un petit garçon retrouvera autant son quotidien qu'une petite fille dans ce livre. 

 

Sur le même format, on trouve également "c'est les vacances", avec la même petite fille (qui est, je pense, la fille de la photographe) et "c'est ma couleur" et "c'est le contraire".

 

En un peu plus grand format, pas cartonné, du même auteur, j'ai craqué au salon de Montreuil sur "c'est à moi"

Les imagiers d'Anne Sol

(l'intérieur est bien plus réussi que la couverture)

 

Il se divise en 8 grandes parties : la famille, le bébé, le corps, la salle de bain, les vêtements, la chambre, la cuisine et le jardin. On y trouve des photos d'objets ou de lieux qui font partie du quotidien du tout-petit, mais aussi des portraits.

Ici, pas de phrase, un nom d'objet ou un verbe d'action quand on voit une personne : se laver, jouer au ballon, rire, s'habiller...

Les imagiers d'Anne Sol
Les imagiers d'Anne Sol
Les imagiers d'Anne Sol

J'adore le fait, dans les deux imagiers, que ce soient des photos d'artiste qui illustrent ces moments de la vie quotidienne. Une façon de montrer que cet univers du tout-petit est précieux.

J'aime aussi leur simplicité et la douceur du regard sur les différentes personnes prises en photo. En feuilletant ces livres, en voyant un petit garçon se laver les mains dans la cuisine ou une pile de journaux dans les toilettes, j'ai l'impression d'entrer chez des amis. Un univers vraiment chaleureux se dégage de ces livres. 

Les imagiers d'Anne Sol

Certaines photos sont reproduites en mosaïque au début et à la fin du livre. J'avais déjà remarqué que le magicien aimait beaucoup ce genre de pages (il y a un peu la même chose dans le livre des bruits). 

Les imagiers d'Anne Sol

Jusque là, il montrait les images pour qu'on nomme les objets. Et récemment, on s'est rendu compte qu'il était capable de retrouver "l'oeuf" ou "les carottes" !

(des yeux attentifs remarqueront que le bébé tête un biberon et que les couches sont jetables... je sais que ça ne correspond pas aux pratiques de certaines lectrices...). 

 

 

Voilà, vous pouvez aussi lire l'avis de Gabriel sur les imagiers ou un entretien avec l'auteur sur la mare aux mots

Demain, d'autres livres de photos pour les tout-petits, mais cette fois on part loin pour découvrir les familles du monde.

Voilà, vous pouvez aussi lire l'avis de Gabriel sur les imagiers ou un entretien avec l'auteur sur la mare aux mots
Challenge bleu : 10 et 11/20

Challenge bleu : 10 et 11/20

Repost 0
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 14:09

Cette semaine, j'ai présenté des ressources du SNUIPP pour l'égalité homme/femme et pour éduquer contre l'homophobie, j'ai encore trouvé des liens intéressants, et j'ai montré une caricature de prince charmant (vive les stéréotypes) et la vie dans un chouette immeuble (on progresse). 

Repost 0
Published by Lila - dans Fille d'album
commenter cet article
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 15:39

Cette semaine :

Une amie est venue de loin pour manger avec moi un midi et c'était bien sympa.

J'ai replongé en adolescence en regardant Veronica Mars, le film. Bon, c'est un peu nul, mais c'était une soirée télé/tisane bien agréable !

Une animation bien sympa à la bibliothèque samedi : nous avons invité les enfants d'une classe avec leurs parents et leur instit. Résultat : une instit super motivée, 17 familles présentes, 10 nouvelles inscriptions, pleins de livres empruntés, des cafés et des gâteaux, des histoires lues, des sourires, des "ah le bibliothécaire nous l'a lu il est trop bien ce livre"... Ca me rappelle pourquoi j'adore mon boulot dans une période un peu compliquée.

Etre invitée à manger chez mon meilleur ami pendant ma pause déj', c'est bien pratique qu'il habite à 2 minutes à pied de mon boulot. 

Le rituel "apéro au parc" du dimanche en fin d'aprèm semble bel et bien reprendre, et c'est cool !

Vous imaginez que je ne me suis pas réjouie, hier, devant la soirée électorale, mais je suis quand même bien contente d'être originaire d'une ville où la gauche est passée haut la main, de vivre dans un arrondissement où la gauche, tous partis confondus, fait 70% et de ne pas avoir NKM comme employeuse !

 

Le magicien est (quasiment) toujours avec son papa ou sa maman, nous colle quand on est avec lui, on essaye d'être dispos pour lui, de ne jamais le laisser pleurer... Et ça ne l'empêche pas d'être un bébé très sociable, qui discute avec tout le monde, et qui est chaque jour plus autonome et indépendant. Hier, au parc, il allait jouer avec tous les autres enfants, et partait en courant à l'autre bout de la pelouse ! Même si j'en étais persuadée, ça fait du bien de le constater !

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Lila
  • : Bibliothécaire, maman du magicien (né en 2012) et de la puce (née en 2015), je parle de mes coups de coeur en littérature jeunesse, de ma vie, de mes ballades... J'ai un autre blog, http://filledalbum.wordpress.com où je réunis des ressources pour une littérature jeunesse antisexiste.
  • Contact

Recherche