Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 14:32
Repost 0
Published by Lila - dans Fille d'album
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 14:57

Cette semaine,

Mon collègue et son fils nous ont accompagné à mon accueil préféré, celui du lundi matin.

Il a fait beau les jours où j'étais avec le magicien, donc on a pu profiter du parc à côté de la maison. J'ai même eu le temps de lire quelques pages pendant qu'il goûtait en regardant les grands jouer.

Avec mon collègue, on s'est offert un petit resto un midi, la patronne a ouvert juste pour nous !

Avec Paul, on s'est fait une soirée film débile devant Bienvenue à Zombieland. Et on s'est bien marrés. Il faut dire qu'un film avec Bill Murray est forcément un bon film ! (par contre, j'ai même pas tenu 1/2 heure devant Bienvenue chez les Chtis... Vraiment je ne comprends pas).

En tout, sur mes deux blogs, j'ai publié 8 articles cette semaine, et j'ai fini de rédiger le compte-rendu des rencontres des vendredis intellos. J'ai participé à un challenge, reçu des mots gentils et des partages de blogs que j'aime bien... Autant dire que j'y ai passé à peu près tout mon temps libre, mais j'ai trouvé ça stimulant, enrichissant et agréable !

Paul s'est pris de passion pour les soupes ces derniers temps. Et un bon bol de soupe chaud avec des toasts et du gruyère, j'adore. Ca me rappelle mon enfance (c'était la technique de ma mère pour nous faire manger des légumes).

Le magicien a repris un tic de langage de son père : quand Paul est content de quelque chose, il fait "tadam !!". Et le magicien fait la même chose dès qu'il est fier de quelque chose : "tada !" avec exactement le même ton. (par exemple, quand il s'est rendu compte qu'il pouvait allumer la lumière de sa chambre en se mettant debout dans son lit, on a eu droit à un beau "tada !", mais depuis les couchers sont légèrement plus compliqués...).

Repost 0
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 10:00

Aujourd'hui, c'est le second rendez-vous du challenge "je lis aussi des albums", après l'amour en février (j'avais parlé de la belle madame Lola) et le thème commun est le printemps !

L'occasion pour moi de vous reparler d'Anne Crausaz, après pas le temps, avec Premiers printemps.

Premiers printemps d'Anne Crausaz

C'est le printemps ! "Regarde, petite fille, comme tout devient vert !". Des parents s'adresse à leur petite fille pour l'encourager à profiter pleinement de la saison.

Chaque sensation est mise en valeur, on fait appel à tous les sens. Même si ici, il y a des humains, Anne Crausaz fait comme toujours la part belle à la nature, aux petites bêtes (merles, coccinelles, lucioles, escargots...)

Premiers printemps d'Anne Crausaz
Premiers printemps d'Anne Crausaz

 

On observe les changements au fil des saisons... Car même si le titre parle de printemps, j'ai un peu triché puisqu'on retrouve toutes les saisons dans ce livre, chacune avec son ambiance, se couleurs dominantes. L'été :

 

Premiers printemps d'Anne Crausaz

 

L'automne : (petit clin d'oeil à Raymond l'escargot qui se ballade !)

Premiers printemps d'Anne Crausaz

 

L'hiver :

Premiers printemps d'Anne Crausaz

Et ce livre parle très bien du temps qui passe. De ce qu'on se rappelle et ce que l'on a oublié. Du fait que le temps passe, que l'on grandit, qu'on perçoit différemment les évènements :

entends-tu ce bruit ? l'année dernière, il te faisait peur. maintenant, tu reconnais bien le grondement de l'orage d'été...

 

Les illustrations sont, à mes yeux, toujours aussi superbes. Dans ce titre, j'apprécie particulièrement l'alterance des plans, entre paysages, plans larges et gros plans.

 

Un album que j'aime beaucoup proposer quand on me demande des livres sur les saisons ou sur les 5 sens parce que je trouve que sur ces sujets très souvent traités, Anne Crausaz apporte quelque chose de plus. 

 

Retrouvez les autres participations à ce rendez-vous mensuel sur le blog délivrer des livres. 

Challenge bleu : 6/20

Challenge bleu : 6/20

Repost 0
Published by Lila - dans Lila bouquine
commenter cet article
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 15:44

J'aime beaucoup ce que fait Anne Crausaz, et particulièrement Raymond rêve. Mais je ne pensais pas proposer ses livres tout de suite au magicien. Et puis mon collègue est arrivé un jour en me disant que son fils (qui a 3 mois de plus que le magicien) adorait "pas le temps". Je suis donc partie avec le livre en me disant "on verra bien ce que ça donne". Et ce livre a été un vrai coup de coeur pour le magicien, mais aussi pour moi. Je l'avais déjà feuilleté rapidement, mais le lire au magicien plusieurs (dizaines) de fois m'a permis de me rendre compte que je ne m'en lassais pas (LA marque du bon livre pour moi) et de prendre conscience de plein d'éléments que je n'avais pas vus lors d'une lecture rapide.

Pas le temps d'Anne Crausaz

Dans ce livre, donc, une colonie de fourmis travaille à vider un bol de graines. On observe les va-et-vient des fourmis entre le bol et la fourmilière, le bol qui se vide, la fourmilière qui se remplit... Les fourmis forment une ligne à suivre des yeux ou du doigt au fil des pages. 

Pas le temps d'Anne Crausaz
Pas le temps d'Anne Crausaz

Sur le chemin entre les deux, de nombreuses sollicitations des petites bêtes du jardin, chenille, cigale, coccinelle ou sauterelle...

Pas le temps d'Anne Crausaz
Pas le temps d'Anne Crausaz

Mais les fourmis sont pressées. "pas le temps" "pas le temps". Pas de pause ou de repos. Un refrain pour ce livre. 

Des illustrations qui jouent sur la similitude et la différence : les brins d'herbes qui se ressemblent, mais habités d'animaux différents, les fourmis chargées de graines et celles qui sont déjà reparties en chercher des nouvelles, le plein, le vide. 

Des petites bêtes à la fois familières et mystérieuses pour les petits (l'été dernier, le magicien était fasciné par les fourmis !). Et un aspect presque documentaire, comme souvent chez Anne Crausaz, sans que ça soit trop didactique.

Un jeu sur la lumière et l'obscurité : l'intérieur de la fourmillière, l'extérieur, des trous dans les pages qui permettent de passer de l'un à l'autre et qui font pile la bonne taille pour des petits doigts. 

Le talent d'Anne Crausaz. Le beau papier des éditions MeMo, mat et épais. Résistant aux petits doigts. 

 

A la fin, Ernestine et Roberta se retrouvent sans rien ! Le magicien est littéralement fasciné par les poules de cette page !

Pas le temps d'Anne Crausaz

Un album qui se lit dès 15 mois, donc, mais qui peut aussi être apprécié par des enfants plus grands, sans problème jusqu'à 3-4 ans je pense. Avec son écriture en attaché et ses mots qui reviennent, j'ai aussi pensé aux parents qui cherchent des livres pour leur enfant de CP qui commencent juste à lire tout seul, je pense que ce livre peut leur plaire !

 

Moi, je vous reparle d'Anne Crausaz samedi, pour le deuxième rendez-vous du challenge "je lis aussi des albums" et je vous reparle de poules et de fourmis la semaine prochaine, avec un autre livre chouchou du magicien !

Challenge bleu : 5/20

Challenge bleu : 5/20

Repost 0
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 14:11

Cette semaine, sur Fille d'album, j'ai montré des images trouvées dans les livres pour enfants :

Une maman qui adore faire la lessive (vive les stéréotypes) et une mécanicienne (on progresse !). 

 

J'en profite pour vous rappeler ou vous dire que vous pouvez aussi suivre "l'actualité" des deux blogs sur ma page facebook !

Repost 0
Published by Lila - dans Fille d'album
commenter cet article
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 15:51

Cette semaine :

Pour la première fois depuis des mois, on n'est pas à la bourre au boulot. On a même fini toutes les tâches qu'on s'était fixées pour le mois de février ! Vive les vacances scolaires !

Je suis arrivée en haut de ma rue juste à l'heure du coucher de soleil sur la tour Eiffel.

Mon frère est venu pour un brunch à la maison. On a mangé à 3 des pancakes pour 8 !

On a profité du beau temps, on a fait une grande ballade avec le magicien (bon, le tour du pâté de maison, mais il a marché presque tout le long !).

J'ai passé quelques heures chez une amie, avec d'autres copines en laissant le magicien à son père. On a bu du thé, mangé des muffins, discuté. Ca m'a fait un bien fou.

J'ai ressorti mon tricot qui végétait depuis Noël !

Avec le magicien, on a un nouveau rituel pour le câlin du soir : je le couche dans son lit pour lui mettre sa turbulette, puis je le reprends dans mes bras pour lui faire un câlin, il pose sa tête sur mon épaule et je lui explique qu'il est l'heure de dormir jusqu'à demain matin (bon, le "jusqu'à demain matin" ne marche pas toujours mais il s'endort sans pleurs, et j'adore sentir sa tête posée sur mon épaule).

Repost 0
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 21:08
Quatre points et demi de Yun Seok-Jung et Lee Young-Kyung

Une petite fille entre dans une boutique demander l'heure au commerçant. Il est "quatre points et demi" (d'après l'ancienne façon de dire l'heure en Corée). Elle rentre donc chez elle donner l'heure à sa mère, mais sur le chemin, elle tombe sur une poule en train de boire, des fourmis en train de s'affairer ou de jolies fleurs à sentir. Et elle les regarde longuement.

Quatre points et demi de Yun Seok-Jung et Lee Young-Kyung
Quatre points et demi de Yun Seok-Jung et Lee Young-Kyung

Tout le long du chemin, elle a répété, à haute voix, pour ne pas oublier "quatre points et demi, quatre points et demi". Si bien que quand elle arrive chez elle, elle est toute fière de le répéter à sa mère. Et pourtant, il fait déjà nuit ! 

Quatre points et demi de Yun Seok-Jung et Lee Young-Kyung

Le texte et un poème de Yun Seok-Jung, et c'est un vrai plaisir à lire à haute voix, avec ses répétitions, ss structures de phrase reprises d'une page à l'autre, et le "quatre points et demi" qui revient comme un refrain. 

 

Les illustrations sont d'une très grande douceur, simples et à la fois pleines de petits détails. Il y a les détails utiles à l'histoire, les fourmis que la petite fille va suivre par exemple, mais aussi les nombreux détails qui sont juste un plaisir à observer, un couple d'amoureux qui se promène au milieu des fleurs, un magasin richement garni :

Quatre points et demi de Yun Seok-Jung et Lee Young-Kyung

 

Pour moi, ce livre s'adressait plutôt aux enfants entre 3 et 4 ans, afin qu'il comprennent le temps qui passe, les détours le long du chemin, le regard à la fois amusé et agacé de la maman... Lors d'une heure du conte récente, c'est un enfant de 4 ans 1/2 qui s'est écrié "mais c'est plus 4h et demie !" à la fin. 

Mais avant d'écrire cet article, le livre a trainé un moment chez moi (il était déjà ) et le magicien l'a réclamé à son père. Et il l'a beaucoup aimé. Et effectivement, les répétitions du texte, le "quatre points et demi" qui revient comme un refrain... C'est idéal pour un tout-petit !

J'aime la liberté laissée à l'enfant qui découvre le monde à son rythme, la sérénité qui se dégage de l'ensemble de l'album, la touche humoristique de la fin... Pour moi, c'est un vrai coup de coeur.

 

Challenge bleu : 5/20

Challenge bleu : 5/20

Repost 0
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 14:01

Chaque mardi, je récapitulerai ce que j'ai publié sur mon autre blog, Fille d'album (en espérant avoir des articles à citer chaque semaine !).

 

Et donc cette semaine, il y a eu :

Quoi de neuf sur Fille d'album ? (1)

 

A la semaine prochaine (ou quand vous voulez sur Fille d'album d'ici là !).

Repost 0
Published by Lila - dans Fille d'album
commenter cet article
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 22:16

Cette semaine,

j'ai profité d'une copine et de sa fille que je ne vais pas voir pendant longtemps.

j'ai enfin réussi à parler sérieusement à mon responsable de mes inquiétudes concernant les mois à venir au travail (ou comment je risque de me retrouver à devoir faire toute seule en 3 jours le travail de 3 personnes à temps plein) et même si ce n'est pas réjouissant en tant que tel, je suis fière d'avoir réussi à l'exprimer, et de manière calme, posée et argumentée.

je me suis invitée chez un copain pour ma pause dej'.

j'ai trouvé un nouveau projet de vie à réaliser à plusieurs, j'y ai beaucoup pensé, eu très envie de m'y investir, et en ai discuté avec une des personnes concernée que j'ai découvert avec plaisir aussi motivée que moi. Maintenant, il faut voir comment ça évolue...

un des meilleurs amis de Paul est venu passer quelques jours chez nous, comme ça ils ont pu passer la Saint-Valentin en tête à tête !

mon fils m'a fait découvrir un livre, ou plus exactement m'a permis d'envisager son utilisation sous un jour nouveau ! (je vous en reparle bientôt)

Et mon petit moment de bonheur avec le magicien a eu lieu une nuit, à un moment où je suis pourtant pas dans de très bonnes dispositions pour être heureuse, après avoir été réveillée en sursaut par des pleurs. Mais d'une main, il s'est accroché à mon épaule, il a passé l'autre bras autour de mon cou et je me suis juste sentie bien. Au bout de quelques instants, il m'a lâché, s'est recroquevillé et s'est endormi contre moi.

Repost 0
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 22:02

Il y a quelques jours, j'emmène le magicien à la maison des sources. Je tombe sur un encadrant qui fait un remplacement. Comme il travaille d'habitude en fin de semaine, il connaît le magicien et son papa, mais ne m'a jamais vu.

 

Il me fait :

"Votre mari, c'est celui qui lit des livres aux enfants !"

 

Visiblement, être bibliothécaire, c'est contagieux !

 

(et sinon, je reviens très vite avec de vrais articles !)

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Lila
  • : Bibliothécaire, maman du magicien (né en 2012) et de la puce (née en 2015), je parle de mes coups de coeur en littérature jeunesse, de ma vie, de mes ballades... J'ai un autre blog, http://filledalbum.wordpress.com où je réunis des ressources pour une littérature jeunesse antisexiste.
  • Contact

Recherche