Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 21:30
Oui, j'ai vu La guerre est déclarée et j'ai trouvé ce film génial ! J'en parlerai demain.


la-reine-des-pommes.jpgMais j'ai découvert Valérie Donzelli bien avant ce film (et tout le tintamarre médiatique qu'il y a eu autour), en atterissant un peu par hasard devant son premier film, La Reine des pommes. L'histoire d'une jeune femme, Adèle (jouée par Valérie Donzelli) qui se fait quitter par l'amour de sa vie. Hebergée chez une cousine, elle tente de passer à autre chose. Elle rencontre trois hommes : l'étudiant, l'homme marié et le mystérieux inconnu. Encore obnubilée par son ex, elle les voit tous sous son apparence. Tous ces acteurs masculins sont donc joués par le même acteur, Jérémie Elkaïm.

Vous pouvez voir la bande annonce ici.

Un joli film au ton décalé. J'aime le mélange entre spontanéité et ce qui pourrait passer pour des artifices : jeu théâtral, passages chantés, mais qui s'intègrent parfaitement dans le récit. J'aime la musique, les jolies chansons composées pour le film comme la chanson de Lio qui a donné son titre au film. 

Les acteurs sont tous bons, avec un coup de coeur particulier pour Béatrice de Staël, qui joue la cousine (et qu'on retrouve dans La guerre est déclarée où elle joue le pédiatre).

Je sais qu'on lui reproche souvent son parisianisme. Personnellement, ça ne me dérange pas, et j'ai été au contraire bien aimé la manière dont est filmé le parc des Buttes Chaumont (décor qu'on retrouve là encore dans La guerre est déclarée). 

J'attendais donc avec impatience, avant même qu'on en parle, son second film.

 

 

Entre temps, j'ai eu l'occasion de l'apprécier comme actrice, dans deux films sortis presque en même temps.

Belleville TokyoDans Belleville Tokyo, premier film d'Elise Girard, là encore avec Jérémie Elkaïm. 

Une jeune femme, Marie, accompagne son mari à la gare. Sur le quai du train, il lui annonce qu'il la quitte pour rejoindre une autre femme. Marie est enceinte. Il finit par revenir, mais ce n'est que pour fuir à nouveau. (Vous pouvez voir la bande annonce ici, mais je ne la trouve pas très représentative du titre du film).

Un couple qui se délite. Les efforts de chacun, les moments où ça marche. Et les nombreux autres où l'on s'affronte. Des dialogues drôles (surtout entre Marie et ses deux patrons), d'autres durs. Des moments de calme et des moments d'affrontement.

Le personnage joué par Jérémie Elkaïm est l'exemple parfait du connard : lâche, menteur, maladroit, projetant ses propres défauts sur sa femme, pas par sadisme, non, mais par incapacité à savoir ce qu'il veut, ce qui le rend heureux. Marie est incapable de s'en détacher vraiment.

Marie travaille comme assistante de deux propriétaires de cinéma du quartier latin. Le film est donc truffé de référence à des films.

Ce film étant, pour la réalisatrice, en grande partie autobiographique, j'ai pu reconnaitre un personnage inspiré d'une personne que je connais, et c'est assez étrange !

L'occasion aussi de découvrir une jolie chanson de Serge Gainsbourg, "ne dis rien" :

Pourquoi tu pleuresValérie Donzelli joue un second rôle dans Pourquoi tu pleures ? de Katia Lewkowicz, avec Benjamin Biolay, Emmanuelle Devos, Nicole Garcia.
Quelques jours avant son mariage, un jeune homme va devoir faire face à la situation, à sa famille et à celle de sa fiancée, à son appréhension face au mariage et au déménagement, et le tout seul puisque sa fiancée a disparu. Pour voir la bande annonce, c'est ici
Le héros du film est le personnage joué par Benjamin Biolay (c'était la première fois que je le voyais au cinéma et c'était une très bonne surprise). Valérie Donzelli, la fiancée, est invisible pendant la majeure partie du film. Mais elle est géniale dans les courtes scènes où elle apparait. C'est le cas, d'ailleurs, de l'ensemble du casting : Emmanuelle Devos qui joue la soeur, Nicole Garcia qui joue la mère...
J'ai vu ce film moins d'un mois avant mon propre mariage. Et je me suis reconnue dans certaines situations : la course des derniers préparatifs, l'absolue nécessité de trancher entre des détails qui finalement, sont complètement dérisoires, mais qui prennent soudainement une importance énorme. Ca m'a donc fait beaucoup rire. 
Heureusement, mon homme et moi étions moins incertains concernant notre capacité à nous engager. Et heureusement, nos familles sont beaucoup moins envahissantes !
J'ai donc adoré Valérie Donzelli dans tous les films que j'ai vu. Et j'étais impatiente de découvrir La guerre est déclarée, surtout après les critiques élogieuses du festival de Cannes !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lila
  • : Bibliothécaire, maman du magicien (né en 2012) et de la puce (née en 2015), je parle de mes coups de coeur en littérature jeunesse, de ma vie, de mes ballades... J'ai un autre blog, http://filledalbum.wordpress.com où je réunis des ressources pour une littérature jeunesse antisexiste.
  • Contact

Recherche