Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 17:20

Il y a quelques jours, nous sommes allés faire un petit coucou au magicien : troisième échographie !

C'est normalement la dernière avant qu'il ne pointe son nez et qu'on le voit (enfin) directement.

Il est toujours en pleine forme. Tête en bas, prêt à sortir (même si ce n'est pas encore pour tout de suite !). Il suçait son pouce goulument. Et petit détail qui a bizarrement changé beaucoup de choses pour moi : il a plein de cheveux ! Ce n'est pas grand chose, mais c'est ce qui m'a fait réaliser que le petit être découvert lors de l'échographie de datation qu'on appelait à l'époque "bébé souris" et qu'on a vu grandir peu à peu au fur et à mesure des echographies était bien devenu un "vrai" bébé qui pourrait déjà vivre sans trop de souci (même si c'est mieux qu'il reste encore un peu au chaud).

 

Pendant longtemps, je n'arrivais pas à m'imaginer ce bébé autrement que de façon "théorique" : je pensais peu à "l'après grossesse" et quand je m'imaginais avec un bébé dans les bras, j'avais du mal à faire le lien avec celui qui grandissait dans mon ventre. Pour moi, les échographies ont joué un rôle central pour prendre conscience que ce n'était pas "un" bébé mais "ce" bébé. Même si l'image que je me fais de ce bébé est bien différente de la réalité qu'on découvrira au moment de la naissance. Qu'est ce que j'ai hâte ! 

 

A l'échographie du second trimestre, on a appris qu'on allait avoir un petit garçon. C'est ce qu'on imaginait depuis le début. Surtout mon homme, qui avait envie d'un fils. D'ailleurs, quand on a annoncé la grossesse à nos famille, il a systématiquement ajouté "et ça va être un garçon, et on va l'appeler le magicien !". Et finalement j'avais aussi pris l'habitude de parler de lui au masculin et de m'adresser à lui en utilisant un surnom/prénom masculin. Et du coup, notre entourage proche aussi ! Je ne crois pourtant pas à l'intuition sur ce genre de sujet, mais comme mon homme disait "on a une chance sur deux d'avoir raison"! La joie a l'annonce du sexe du bébé a donc été immédiate (on aurait été ravis aussi d'accueillir une petite fille, mais je pense qu'il nous aurait fallu un peu plus de temps pour nous habituer à cette idée du coup). Et immédiatement partagée avec tous nos proches.

 

 

Le magicien est un bébé qui gigote !

Ca c'est vu lors des échographies, le médecin a mis beaucoup de temps à prendre toutes les mesures parce que le magicien n'arrêtait pas une seconde de bouger !

Je l'ai senti tôt, et mon homme a pu le sentir très rapidement aussi. Il est plus timide avec les autres.

Ces derniers temps, il prend bien sûr beaucoup plus de place, et "déborde" souvent d'un côté ou de l'autre, fait des bosses sur mon ventre ! J'ai du mal à me dire qu'il va prendre encore plus d'un kilo avant la naissance ! 

Il y a quelques jours, mon hommes et moi regardions la télé, avachis l'un contre l'autre sur le canapé. Le magicien a alors décidé de faire un calin à son père : il s'est déplacé au maximum sur le côté de mon ventre pour aller se coller contre lui. Ca a été un des moments les plus émouvants de ma grossesse.

 

Depuis le quatrième mois de grossesse, nous faisons de l'haptonomie avec une sage-femme.

Cette technique nous avais été conseillée, mais lors de mes premières recherches (sur internet), j'avoue être restée un peu dubitative. La définition de Wikipedia ne m'a pas beaucoup éclairé sur le contenu des séances et j'ai eu un peu peur du côté "mystique" que l'on trouvait beaucoup sur internet. Mais la sage-femme de la maternité nous a encouragé et l'importance du rôle du père lors des séances nous a bien plu. On a donc décidé de tenter, au moins une séance pour voir, avec une sage-femme libérale recommandée par la maternité.

Et nous en sommes ravis !

Les touchers spécifiques de l'haptonomie et le fait d'être guidés nous ont permis d'établir une vraie communication par le toucher. En effet, avant, nous sentions le bébé blouger mais j'avais l'impression de simplement être le "témoin" de ces mouvements. L'haptonomie permet une véritable interaction avec le bébé : le faire venir, sentir qu'il vient se blottir contre notre main, que l'on peut le guider dans ces mouvements... Ca a été un vrai bonheur, pour moi comme pour le papa. C'est grace à l'haptonomie que nous avons appris à comprendre ses mouvements, à comprendre (parfois !) la position dans laquelle il était. J'étais ainsi persuadée avant l'échographie que le magicien avait déjà la tête en bas.

Ce sont sûrement des choses dont on se rend compte au fur et à mesure de la grossesse, même sans séance d'haptonomie. Mais nous avons trouvé agréable et enrichissant d'être entourés pour cela par une sage-femme super, qui a su nous guider, mais aussi nous rassurer sur notre capacité à ressentir les choses.

Ces derniers temps s'ajoutent à cela des exercices utiles pour l'accouchement et une préparation plus classique à la naissance, et nous apprécions aussi d'avoir créé un lien avec cette sage-femme, ce qui permet un suivi de la grossesse très différent de celui dont nous bénéficions à la maternité et qui pourra continuer après la naissance. En effet, il est déjà prévu que nous poursuivrons l'haptonomie une fois le magicien né, et je sais que si j'ai des questions, c'est vers cette sage-femme que je me tournerai.

 

Tout cela est génial à vivre, même si ça ne va pas toujours sans interrogations pour moi. Mais aujourd'hui, je n'ai envie de retenir que le positif de cette grossesse !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mia 06/07/2012 16:18

Intéressant ton retour... Effectivement, y'a une vision "comme dans un rêve" et une vision plus "physique"... c'est une histoire de point de vue mais le résultat est le même...

Mia 05/07/2012 04:53

Si on a conseillé à la maman de ne pas ouvrir les cartons, il n'a pas eu de consigne de repos alors il en profite !
C'est émouvant ton témoignage sur l'haptonomie, bien raconté même si sans le vivre c'est impossible à imaginer. C'est cool que vous ayez rencontré une SF avec qui c'est bien passé. Car pour
l'haptonomie, j'avais aussi entendu des approches "plus mystiques" qui en décourageaient pas mal.
Bonne poursuite dans le positif !

Lila 06/07/2012 13:23



Je pense qu'effectivement pour l'haptonomie l'approche joue énormément. Nous avons eu de la chance parce que je pense que notre sage femme cherche vraiment à s'adapter aux gens qui viennent la
voir.


Je me souviens de la 3e séance : on a abordé un nouvel "exercice" qui permet de "replacer" le bébé afin de soulager la maman. La sage femme explique à mon mari les gestes à faire. Et moi elle me
dit "maintenant parlez au bébé dans votre tête pour lui expliquer qu'il doit aller s'installer tout au font du ventre, contre votre dos". Là, elle voit mon air franchement dubitatif (la
transmission de pensée par le cordon, très peu pour moi), et aussitôt, elle m'explique : "inconsciemment, en vous concentrant là dessus, vous allez modifier votre respiration et détendre certains
muscles, votre bébé va donc naturellement se déplacer". Ah, dis comme ça, ça me va beaucoup mieux ! Depuis, elle fait attention à me donner une explication rationnelle pour chaque "exercice".



Présentation

  • : Le blog de Lila
  • : Bibliothécaire, maman du magicien (né en 2012) et de la puce (née en 2015), je parle de mes coups de coeur en littérature jeunesse, de ma vie, de mes ballades... J'ai un autre blog, http://filledalbum.wordpress.com où je réunis des ressources pour une littérature jeunesse antisexiste.
  • Contact

Recherche