Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 18:26

Il y a en ce moment, à la bibliothèque, toute une effervescence autour d'Oscar Wilde : on vient d'acheter l'intégrale de son oeuvre, on prépare des sélections, y compris en jeunesse... Un peu honteuse de n'avoir rien lu de lui, en dehors du Fantôme de Canterville, lu au collège, et dont je ne garde aucun souvenir, j'ai décidé de me rattraper. J'ai choisi de lire l'importance d'être Constant, et je me félicite de ce choix !

l-importance-d-etre-constant.jpgRésumé :

Jack, gentleman anglais, s'est inventé un jeune frère, Constant, et prend cette identité lorsqu'il se rend à Londres, afin de profiter librement des plaisirs de la ville avec son ami Algernon. Il s'éprend de Gwendoleen, jeune femme charmante qui accorde une grande importance au prénom de son prétendant. Quant à Algernon, il se rend chez Jack à la campagne en reprenant l'identité de Constant, afin de rencontrer sa délicieuse pupille, Cecily.

Quiproquos, imbroglios et révélations surprenantes, on ne s'ennuie pas une seconde à la lecture de cette pièce !

Mais c'est surtout la vivacité des dialogues, leur intelligence et leur ironie qui m'ont plu. J'ai lu l'oeuvre en traduction, mais ça vaut le coup, à mon avis, de jeter au moins un coup d'oeil à l'oeuvre originale (d'ailleurs la pièce est publiée en édition bilingue chez Garnier Flammarion).

Tous les personnages se caractérisent par leur extraordinaire sens de la répartie. 

La vision de la société est très acerbe. A travers des petites phrases assassines. Par exemple, le rapport que les deux jeunes filles entretiennent avec leur journal intime m'a particulièrement fait rire : Cécily : "vous voyez, ce sont simplement les notes où une toute jeune fille marque ses pensées et ses impressions, et par conséquent, c'est destiné à être publié". Gwendoleen : "je ne voyage jamais sans mon journal. On doit toujours avoir quelque chose de sensationnel à lire dans le train".

Bref, un vrai plaisir !

Voilà l'exemple même qu'un "classique" peut être tout sauf ennuyeux!

L'image utilisée pour illustrer cet article est une adaptation de cette pièce par Oliver Parker, avec Rupert Everett, Colin Firth, Reese Witherspoon, Frances O'Connor et Judi Dench, que j'ai vue il y a longtemps, mais dont je garde un excellent souvenir.

J'aimerais vraiment voir cette pièce au théâtre !

Et toi, tu l'as déjà lu ou vu ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Lila - dans Lila bouquine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lila
  • : Bibliothécaire, maman du magicien (né en 2012) et de la puce (née en 2015), je parle de mes coups de coeur en littérature jeunesse, de ma vie, de mes ballades... J'ai un autre blog, http://filledalbum.wordpress.com où je réunis des ressources pour une littérature jeunesse antisexiste.
  • Contact

Recherche