Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 17:00

  Nous voulions choisir pour le magicien un parrain et une marraine. Pourtant nous ne sommes pas croyants, donc l'idée d'un baptême religieux était exclu d'office. Mais nous aimons l'idée de créer un lien particulier entre certains de nos proches et le magicien. Pour nous c'était une manière de dire "même si vous n'avez pas de lien de sang, vous faites vraiment partie de sa famille". Nous avons alors pensé au baptême civil, mais finalement, ça ne nous a pas paru nécessaire de faire une cérémonie officielle. Parce qu'au fond, ça se passe entre eux et nous.

Le choix de la marraine a été évident : une amie d'enfance, une belle histoire de famille (nos grand-mères sont amies depuis 60 ans, nos mères ont été élevées ensemble, puis nous avons été élevées ensemble), des liens forts qui font que même si on ne se voit pas pendant longtemps, on se retrouve très facilement, une grande émotion face à ma grossesse et l'envie de passer du temps avec le magicien.

Le choix du parrain a été plus compliqué. Notre ami le plus proche, qui aurait pu être un choix évident, n'était clairement pas intéressé par le magicien, donc ce choix a été exclu d'emblé, puisqu'il ne s'agissait pas de créer un lien supplémentaire entre le parrain et nous mais de renforcer le lien entre le parrain et le magicien. Nous avons alors décidé de demander au chéri de la soeur de mon homme, même s'il est déjà tonton (ce qui faisait qu'il ne répondait pas aux "critères" que nous avions fixés à l'origine, mais on s'est finalement dit que si on avait envie que ce soit lui, ces critères n'avaient aucune importance !). Et ses larmes quand nous lui avons dit que nous aimerions qu'il soit le parrain nous ont confirmé qu'on avait fait le bon choix. Je pense que pendant la suite du week end, il a du utiliser le mot "filleul" en moyenne trois fois par phrase !

 

L'autre intérêt du baptême, pour nous, est la fête qui est organisée à cette occasion : avant même la naissance du magicien, nous avions envie de réunir nos proches pour fêter cette naissance. Mais comme il n'y avait pas de cérémonie de baptême, nous avons décidé de faire une "fête de présentation du bébé". Même si finalement cette "fête de présentation" n'en était pas vraiment une puisque nos proches n'ont pas attendu un mois pour venir le voir !

 

Organiser un week end de fête avec 22 personnes le samedi midi puis 15 personnes le reste du week end, en étant parents d'un bébé d'un mois, c'est possible !

Mais il a fallu que je revienne sur certaines de mes envies. J'imaginais que, comme pour notre mariage l'année dernière, je prendrais du temps pour faire de la déco, et qu'on ferait un repas où on mettrait les petits plats dans les grands. Mais il a vite été clair que pour nous, étant donné le nombre d'invités l'âge du magicien et le budget limité, ça ne serait pas possible, ça allait demander trop de temps et d'énergie. Nous avons donc décidé de faire quelque chose de beaucoup plus décontracté : assiettes en cartons, grande tablée, barbecue et salades...

Le seul élément indispensable du baptême traditionnel pour moi, c'était les dragées. J'adooooore ça ! Ma grand-mère, qui habite près de Verdun (et oui, les dragées sont la spécialité de Verdun, avec les monuments aux morts et les cimetières militaires !) nous a offert pour la naissance du magicien 50 ballotins de dragées à distribuer. Miam !

 P1150474

Pour l'organisation, depuis le mariage l'année dernière, on est rodés : une liste de courses pour le supermarché, une liste de course pour le marché, une liste de course pour les petits commerçants du coin, un rétroplanning (je vous rassure, rien à voir avec celui du mariage qui faisait plusieurs pages !) et des copains qui arrivent en avance pour donner un coup de main.

Au menu : 

- salades : une salade tomate mozza avec des tomates variées, une salade grecque et une salade haricots verts/haricots rouges/cramberries sechées (d'habitude, on fait cette salade avec des groseilles fraiches, mais les cramberries c'est top aussi!)

- barbecues : saucisses, merguez, brochettes

- fromages locaux

- Buffet de cookies ! (faits la veille) Chocolat noir, chocolat au lait, smarties, noisettes et amandes, et même cookies à la noix de coco et à la farine de riz (pour belle-soeur intolérante au gluten, et c'était très bon, elle a eu du mal à pas tous se les faire voler) ! On en avait fait près de 100 et ils ont tous été mangés !

- Et champagne et Clairette de Die pour trinquer ! (et j'ai pu en boire !!)

Buffet-cookies.JPG


Tout le monde en a bien profité et les invités semblaient ravis de leur journée.

Le magicien a été assez parfait, malgré le monde et le bruit. C'est pour le moment un bébé très sociable qui a été ravi de se faire chouchouter par son parrain et sa marraine, ses oncles et tantes et toute sa famille. il a fait sa sieste tranquille au milieu du brouhaha.

Et nous on était ravis d'avoir tout le monde autour de nous. De profiter de nos famille. De faire la fête avec nos copains le soir. De se dire qu'être parent ne nous empéchait pas de continuer à profiter du reste. (même si j'avoue, on était un peu crevés le lundi!)

 

Et vous? Vous envisagez un baptême ou avez fait baptiser votre bébé ? Quel sens a le baptême à vos yeux ? Vous avez fait une fête ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mia 14/10/2012 14:58

Lol, j'allais aussi rebondir sur la salade d'haricots bien originale !
De mon côté, j'ai déjà participé à un baptême religieux, un baptême civil et je suis invitée à un "WE" (j'en parlerai sûrement sur le blog). Ils ne parlent pas de parrain marraine pour le WE, mais
ça ressemble dans la forme à votre fête de présentation du bébé. En tout cas la date est notée et on compte bien aller voir la petite merveille !
Pour ce qui est de notre cas, parrain et marraine ont un sens pour moi. J'étais très proche de ma marraine qui est partie trop tôt et mon frère (parrain) est proche aussi. Pour Daddy to Be, c'est
différent. Pas de baptême, pas de parrain marraine... Un peu comme le mariage, il ne voyait pas l'intérêt. Mais dernièrement, c'est lui qui m'a reparlé de ça en me disant qu'il aimerait bien que
notre enfant ait un parrain et une marraine...

Lila 14/10/2012 19:27



Tu nous raconteras comment vous avez choisi et comment vous avez organisé le baptême alors?



Le petit poison rouge 22/09/2012 18:23

"L'élément indispensable (...) les dragées (...) parce que j'adore ça ! "
Franchement, cette phrase m'a fait cet effet : :D
J'ai beaucoup aimé ta note. J'aimerais vraiment faire un "genre de truc" un peu dans cet esprit, car je souhaite qu'Azuki ait un parrain et une marraine, et que j'aime organiser des fêtes (bah
ouais, on se refait pas !)
Le baptème civil, ça risque d'être un peu difficile, puisque nos familles sont difficiles à déplacer vers chez nous, et que ça ne me parle pas de faire ça ailleurs.
Mais une fête de présentation, ce qui nous laisse le choix du lieu, ça c'est chouette... JE garderai cette note dans un coin de mon esprit pour en reparler avec mon chéri. Merci de ton
témoignage..
(PS : ça a l'air d'enfer cette salade de haricots... On peut en savoir plus ?)

Lila 23/09/2012 18:48



Oui, c'est vraiment à faire, même si organiser une fête avec un bébé petit c'est pas forément le plus évident... On en a vraiment profité !


 


Pour la salade, c'est en fait une recette de ma grand mère : haricots verts/haricots rouges/eventuellement un peu d'oignons/groseilles fraiches (et le secret, une cuillère à soupe de gelée de
groseille dans la sauce!). On prend les haricots rouges déjà cuits en boite, du coup c'est ultra simple, y'a qu'à faire cuire les haricots verts. Et c'est très bon. Là, comme on avait passé la
saison des groseilles, on les a remplacées par des cramberries sechées, ça marche bien aussi !



Présentation

  • : Le blog de Lila
  • : Bibliothécaire, maman du magicien (né en 2012) et de la puce (née en 2015), je parle de mes coups de coeur en littérature jeunesse, de ma vie, de mes ballades... J'ai un autre blog, http://filledalbum.wordpress.com où je réunis des ressources pour une littérature jeunesse antisexiste.
  • Contact

Recherche