Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 10:59

J'ai beaucoup de romans à chroniquer, en ce moment, et peu de temps et d'énergie pour se faire. Je me dis "oh non, celui-là, je ne vais pas le rendre à la bibliothèque, je n'en ai pas encore parlé sur le blog", et résultat, j'ai une pile de livres en retard assez impressionnante (chut, faut pas le dire, mais j'ai toujours été incapable de rendre un livre dans les temps, et du coup je me sens très hypocrite quand je dis aux gens qu'ils ont des amendes parce qu'ils rendent leurs livres en retard). 

Bref, du coup je me suis dit que j'allais en parler de manière plus succintes, avec plusieurs livres dans le même article. Les romans présentés ici n'ont pas vraiment de rapport entre eux, mais c'est pas grave !

Mini-chroniques, romans jeunesse

Wifi-génie, une aventure de F@bien dot com de Luc Blanvillain (Scrinéo) :

En réparant un ordinateur trouvé chez sa grand-mère, Fabien réveille un génie capable de réaliser tous ses souhaits.

Le passage de la lampe magique à l’ordinateur rend la chose comique. Le génie peut copier-coller quelqu’un (pour envoyer la copie faire une balade pénible avec la grand-mère pendant qu’on fait la sieste tranquille), nous incruster dans une photo (si possible d’une plage paradisiaque), modifier l’horloge de l’ordinateur pour avancer dans le temps ou revenir en arrière… Et on retrouve l’humour de Luc Blanvillain qui m’avait tant plu dans Crime et Jean Slim (un des premiers romans chroniqué sur le blog, ici). Un peu d’action aussi, quand on virus informatique s’invite dans l’histoire. Ce roman se lit facilement et sera parfait à conseiller aux 9-11 ans.

Mini-chroniques, romans jeunesse

Cette fille est différente de J. J. Johnson (Alice) :

Evie, âgée de 16 ans et scolarisée à domicile, habite dans une maison écologique, entourée de poules et de vaches. Elle décide de passer une année au lycée.

J’avais hâte de découvrir, dans ce roman, le regard d’une jeune fille jusque là scolarisée à domicile sur le système scolaire (américain). Contrairement aux autres élèves qui ne voient plus les injustices, elle jette un regard neuf sur les choses, et le regard d’une fille éduquée à lutter contre les injustices. Cependant, j’ai trouvé que ce roman n’allait pas au bout des choses et que la critique restait assez superficielle (l’utilisation du téléphone, la propreté des toilettes), mettant plutôt l’accent sur une bluette pas très originale. J’attendais peut être plus une réflexion sur le sujet qu’un « simple » roman ado. En revanche, j’ai apprécié les petites touches féministes (et le fait que l’héroïne soit prête à remettre en cause ses propres clichés : non, toutes les pom-pom girl ne sont pas des potiches sans cervelle) et la réflexion sur l’usage que l’on fait d’internet et comme les choses peuvent facilement nous échapper.

Mini-chroniques, romans jeunesse

A comme aujourd’hui de David Levithan (les grandes personnes)

Chaque jour, A habite un corps différent. ll s'est habitué à cette situation, se fixant pour règle de ne jamais s'attacher. Mais tout change lorsqu'il se réveille dans le corps de Justin, 16 ans, et tombe amoureux de Rhiannon. Il refuse alors de laisser derrière lui la personne avec qui il veut vraiment passer le reste de sa vie.

Un roman agréable à lire, qui ouvre beaucoup de pistes de réflexion. A doit s’adapter quasiment instantanément aux corps qu’il habite, et à leurs différences. On vit ses différences de ressenti selon qu’il est dans le corps d’une fille, d’un garçon, d’un sportif, d’un obèse, d’une personne aveugle, d’un adolescent drogué… Mais il doit aussi s’adapter à des vécus sociaux très différents : famille unie, adolescente immigrée clandestine contrainte de travailler. C’est un des aspects du roman que j’ai beaucoup aimé, mais le fait qu’il passe une seule journée dans chaque corps ne permet pas de creuser vraiment la réflexion. Ce roman amène aussi une réflexion intéressante sur l’amour. A a vécu des relations à tous les stades, et de tout type : le coup de foudre du début, l’histoire qui dure, l’histoire qui fait mal… Mais jamais pour plus d’une journée. Peut-il comprendre ce qu’est une vraie relation ? Et quand il finit par avouer son secret à Rihannon se pose également la question de la place du corps dans une relation. Comment aimer une même personne qui a chaque jour un corps différent ? Est-ce possible ? Un chouette roman pour ados.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

thania 27/11/2015 12:18

ça me tente bien de lire le "cette fille est différente".

Présentation

  • : Le blog de Lila
  • : Bibliothécaire, maman du magicien (né en 2012) et de la puce (née en 2015), je parle de mes coups de coeur en littérature jeunesse, de ma vie, de mes ballades... J'ai un autre blog, http://filledalbum.wordpress.com où je réunis des ressources pour une littérature jeunesse antisexiste.
  • Contact

Recherche